Père des 4 millions de Kim de Gimhae

2013-10-17

Le terme « bongwan » se réfère au lieu d'origine des familles coréennes. C'est ce critère d'origine régionale qui est utilisé pour différencier les noms de famille.

Si l'un des noms de famille les plus communs des Coréens est Kim, une grande partie d'entre eux sont issus du clan des Kim de Gimhae. Son origine remonte à une époque très lointaine : son fondateur est le roi Kim Suro, qui créa le royaume de Gaya dans le bassin versant du fleuve Nakdong en 42 après J.-C.

Aujourd'hui, 4 millions de Coréens sont les descendants de ce roi. Qui est donc Kim Suro ?

Descendu du ciel avec « Gujiga » ou le chant de Guji



« Tortue, tortue,
Montre-moi ta tête.
Si tu ne la montres pas,
Je vais te griller et te manger. »
- Gujiga ou le chant de Guji

Le « Samguk Yusa », les anecdotes des Trois Royaumes, qui représente l'histoire ancienne de la péninsule coréenne, contient un livre consacré à l'histoire de Gaya, « Garakgukgi ». Selon celui-ci, le roi Kim Suro est né en mars de l’année 44 après J.-C. Il existe une légende sur sa naissance.

« Quand le ciel fut ouvert, cette terre n'avait pas de nom. Il n'y avait pas de termes pour désigner ni le roi ni les sujets. Seuls les chefs de neuf tribus dirigeaient les gens ordinaires. Un jour, un bruit étrange se fit entendre du haut d'une colline appelée Guji, située dans la partie nord du pays, et deux ou trois cents personnes s'y sont rassemblées. 'Le Ciel m'ordonne d'établir un nouveau royaume et de le gouverner, c'est pourquoi je descends. Vous allez sauter de joie en chantant le Gujiga et saluer le nouveau roi', dit la voix. »

Le livre poursuit : « Après un certain temps, une corde rouge descendit du ciel. Au bout de celle-ci étaient accrochés six œufs d'or enveloppés dans un tissu rouge. Le lendemain matin, six princes naquirent dans ces œufs. Le premier né fut nommé Suro, qui signifie 'apparu en premier'. Le royaume fondé par Suro s'appelle Gaya. »

La légende de la naissance de Kim Suro ressemble à celle de Park Hyeokgeose et Jumong, fondateurs des anciens royaumes de Shilla et de Goguryeo, tous deux nés dans un œuf, mais l'apparition simultanée de six œufs indique que Gaya était en effet une sorte de confédération.

Règne bienveillant pour le peuple



Quatre ans après l'intronisation de Kim Suro, un bateau qui portait une voile rouge arriva du sud-ouest. Une femme descendit et le roi alla l'accueillir. C'était Heo Hwang-ok, une princesse indienne du royaume d'Ayodhya. Elle dit que dans le rêve de ses parents, le ciel voulut qu'elle aille à Gaya et épouse le roi.

Après son mariage avec la princesse, Kim Suro réforma l'organisation gouvernementale et gagna le cœur des habitants avec sa bienveillance et sa générosité. Il est dit qu'il aimait son peuple comme s'il était son propre enfant.

La reine Heo Hwang-ok mourut au cours de l’année 189 à l'âge de 157 ans. Le roi l'enterra sur la colline de Gujibong. Il pleura sur la mort de son épouse bien-aimée pendant dix ans et décéda en 199. Il avait 158 ans.

Les membres du clan des Kim de Gimhae exécutent chaque année un rite commémoratif devant la tombe du roi Kim Suro, située dans le quartier Seosangdong de la ville de Gimhae dans la province de Gyeongsang du Sud.

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next