Mirok Li, le premier auteur coréen à avoir écrit en allemand

2013-10-24

Reposer en paix en Allemagne



Il y a une pierre tombale spéciale au cimetière de Gräfelfinger à Munich en Allemagne. L'inscription figurant sur la face est en allemand alors que celle du dos est en coréen. La personne allongée sous cette pierre est un écrivain d'origine coréenne, Yi Eui-gyeong, également connu sous le nom de Mirok Li en occident.

Mirok Li a attiré l'attention de la communauté littéraire allemande avec son livre intitulé « Le fleuve Yalu coule toujours ». Le roman autobiographique que l'auteur avait écrit dans les années 1930 a fait sensation dans les cercles littéraires dès sa publication en 1946. Il a été désigné meilleur roman écrit en allemand de l'année avant d'être traduit et publié en anglais puis en coréen. L'extrait de cette œuvre figure dans les manuels scolaires allemands.

Li est le seul écrivain d'origine coréenne à avoir écrit en allemand. Il est né en 1899 à Haeju dans la province de Hwanghae qui se trouve aujourd'hui en Corée du Nord. Mais pourquoi donc est-il enterré dans la ville allemande de Munich ?

Quitter la patrie et trouver refuge en Allemagne



Le vrai nom de Mirok Li est Yi Eui-gyeong. Son nom de plume Mirok qui se réfère au bodhisattva Maitreya vient de son prénom d'enfance Mireuk par lequel sa mère l'appelait quand il était petit.

Sous la colonisation japonaise, Eui-gyeong ou Mirok a activement participé au mouvement pour l'indépendance du 1er mars 1919. À l'époque, il était étudiant à l'école de médecine de Gyeongseong à Séoul. Il a distribué des tracts antijaponais en dirigeant le mouvement étudiant. Pourchassé par la police nippone, il a choisi de partir à l'étranger pour demander l'asile : il a traversé le fleuve Yalu et est arrivé à Shanghai en Chine. Il y travaillera pour le gouvernement provisoire de la République de Corée pendant quelques temps avant de se diriger vers l'Allemagne en 1920.

Dès 1921, il a recommencé ses études de médecine à l'université de Würzburg, mais il a dû les interrompre en raison de problèmes de santé. Il a étudié la zoologie à l'université de Heidelberg en 1923 puis la philosophie à l'université de Munich en 1925. Il a obtenu son doctorat en 1928.

Émouvoir les Allemands avec ses œuvres touchantes



Mirok Li a commencé ses activités littéraires en publiant une nouvelle intitulée « La nuit dans une rue coréenne » dans la revue « Die Dame » en janvier 1931. La plupart de ses œuvres sont fortement teintées de nationalisme avec les thèmes de la culture, la tradition et la coutume orientales ayant pour cadre le pays du Matin clair.

Son roman « Le fleuve Yalu coule toujours » est devenu un best-seller dès sa publication en 1946. Le livre a gagné la faveur non seulement des lecteurs mais aussi des critiques : il a été désigné meilleur livre écrit en allemand de l'année et tous les exemplaires de la première édition ont été rapidement épuisés.

L'œuvre a été publiée juste après la défaite de l'Allemagne dans la Seconde guerre mondiale qui a laissé le peuple allemand dans le désespoir au milieu des ruines. Les phrases réconfortantes, humbles et simples de Mirok Li lui ont donné une grande consolation.

Même aujourd'hui encore, les Allemands louent ses œuvres pour « avoir réalisé un miracle bleu en inspirant un désir ardent pour les âmes pures et en restaurant le rêve d'utopie ». Ils se souviennent de l'écrivain comme d'un homme entièrement libre qui cherchait à respirer tout ce qui est spirituel.

S'éteindre sans jamais retourner dans sa patrie



Les deux dernières années de la vie de Mirok Li ont été consacrées à son travail en tant que maître de conférence en langue et littérature coréennes, philosophie et littérature chinoises à l'institut de l'Asie orientale de l'université de Munich. Il a ainsi fait une grande contribution à la promotion de la culture coréenne et orientale en Allemagne.

Sans plus jamais rentrer dans son pays natal, il est décédé suite à un cancer de l'estomac, trois mois avant l'éclatement de la guerre de Corée en 1950.

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next