Jang Bo-go, roi des mers

2010-06-04

« Qui conquiert la mer, conquerra le monde ! »
Au 16ème siècle, les grandes puissances européennes qui cherchaient à étendre leur territoire étaient bien décidées à conquérir les mers. Beaucoup pensaient à l’époque que la conquête des mers était la clé de la conquête du monde, l’accès aux mers étant essentiel pour le commerce international et l’économie en général. Au 16ème siècle, l’Angleterre s’était assuré le contrôle des mers, après avoir vaincu ladite « Invincible » Armada espagnole, ce qui lui permit d’asseoir sa position de première puissance mondiale.

La légende de Jang Bo-go, roi des mers
Il y a 12 siècles, un homme coréen appelé Jang Bo-go devint célèbre et gagna le surnom de « roi des mers ». Jang Bo-go régnait à l’époque sur les eaux de l’Asie du Nord-est. Si, à ce jour, les origines exactes de Jang ne sont toujours pas connues, certains registres historiques indiquent qu’il est né sur l’île Wando à la fin du 8ème siècle, c’est-à-dire à la fin de l’ère du Silla unifié. Jang serait issu d’une famille de paysans, si l’on en croit l’usage habituel qui était fait de son simple prénom, « Gungbok », sans nom de famille.
Selon les archives, Jang était expert en arts martiaux lorsqu’il était adolescent. Toutefois, il ne pouvait faire carrière dans l’armée du royaume de Silla étant donné sa condition sociale modeste. Par contre, d’autres pays offraient cette possibilité aux étrangers, ce qui le convainquit de se rendre en Chine où il s’engagea dans l’armée de Tang. A l’âge de 30 ans, ses talents de combattant lui valurent d’obtenir un poste dans l’armée chinoise. C’était la première fois qu’un étranger de basse extraction obtenait un poste dans l’armée chinoise.
Jang quitta l’armée et rejoint Silla en 828 afin de mettre un terme aux activités des pirates qui capturaient des sujets du royaume de Silla pour les vendre comme esclaves en Chine. Afin de pouvoir combattre les pirates et protéger les échanges commerciaux en mer Jaune, Jang demanda l’autorisation au roi d’alors Heungdok d’établir une garnison sur l’île Wando. Sa demande fut acceptée et il établit une garnison sur Cheonghaejin, un petit îlot au sud de Wando, où il entraîna 10 000 soldats. Ceux-ci s’acquittèrent formidablement de leur mission, faisant disparaître aussi bien les pirates chinois que les commandos japonais du large des côtes coréennes.


Il réussit aussi à établir une route commerciale entre Silla, la Chine et le Japon, si bien que le commerce maritime devint possible entre les trois pays. En 840, il envoya un émissaire au Japon. Il eut également recours à ce qu’on appelle la « Sillabang », c’est-à-dire une communauté originaire de Silla établie au Japon et en Chine, comme réseau de soutien pour développer le commerce maritime entre les pays d’Asie du Nord-est. Finalement, Cheonghaejin devint un véritable centre de commerce international à l’époque et de nombreux biens venus de Chine, du Japon ou d’Arabie y transitèrent. Sous la direction de Jang, les biens reçus étaient triés, emballés puis revendus, ce qui permettait de créer une forte valeur ajoutée.
Jang contribua aussi considérablement à stimuler la production et la vente des céladons de Goryeo, considérés comme étant les plus belles créations de poterie au monde. Au 9ème siècle, les œuvres en porcelaine de Chine étaient les articles les plus convoités par les marchants de Silla, du Japon et du monde arabe. Jang réalisa que la porcelaine pourrait être une source de revenu lucrative. Il chercha donc des moyens de développer la production de porcelaine dans le royaume de Silla et de l’exporter. Il réussit finalement à assurer la promotion des céladons de Silla. Les aristocrates de Silla finirent par voir d’un mauvais œil le pouvoir grandissant de Jang. Un émissaire fut donc envoyé par la cour pour l’assassiner en 846.
Jang Bo-go, le roi des mers, à qui l’on attribue la création d’un empire maritime, restera à jamais dans la mémoire des Coréens pour sa passion et sa détermination à créer des échanges commerciaux entre les pays du Nord-est de l’Asie.

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next