Daejoyeong, fondateur du royaume de Balhae

2010-10-29

Un grand empire
Le royaume de Balhae, un ancien royaume situé dans la Mandchourie qui a existé pendant 229 ans, était particulièrement puissant. Fondé après la chute du royaume de Goguryeo, il était considéré par la dynastie chinoise des Tang comme « l’Etat le plus puissant du Nord-est de l’Asie », car son territoire s’étendait jusqu’à la limite est de la Russie actuelle. Une fois le royaume détruit, de nombreux réfugiés furent déplacés.
L’histoire du royaume de Balhae a souvent été quelque peu oubliée dans l’histoire de la Corée ; par contre, le nom de son fondateur, Kim Daejoyeong, est aujourd’hui encore bien connu de la plupart des Coréens.

Un Etat établi par les réfugiés de Goguryeo
En 668, Goguryeo, qui a été le royaume le plus puissant de l’histoire de Corée, a été anéanti par le royaume de Silla et la dynastie Tang. Ainsi, le vaste territoire de Goguryeo tomba sous le joug de la dynastie Tang. 100 000 réfugiés furent contraints de se rendre et furent exploités sans merci par les Tang. Après trois décennies de souffrances, la tribu Georan se révolta en 698. L’un des réfugiés de Goguryeo profita alors de l’occasion pour conduire ses compatriotes de l’autre côté de la rivière Liao pour retrouver leur terre natale. Cet homme n’est autre que Daejoyeong.

L’année exacte de la naissance de Daejoyeong n’est pas connue. On sait, en revanche, qu’il était le fils du général Dae Jung-sang, qui perdit la vie au combat en tentant de défendre son pays. Daejoyeong serait né à la fin de la période de Goguryeo. Comme son père, il était attaché à son royaume et tenait à faire renaître Goguryeo. Il a joint ses efforts à ceux du chef militaire des tribus Mohe, Geol Sabiu, pour que les réfugiés de Goguryeo et ceux des tribus Mohe émigrent vers le nord-est. La dynastie Tang a essayé de déjouer les plans de Daejoyeong mais l’armée de ce dernier a écrasé ses ennemis. Les réfugiés de Goguryeo, épuisés physiquement par de longues années d’exploitation et des migrations répétées, avaient l’avantage de former un groupe solidaire et se montraient particulièrement habiles au combat. Daejoyeong a tendu un millier d’embuscades à ses ennemis et il se montra fin stratège, réussissant ainsi à faire face aux 200 000 soldats de la dynastie Tang. Le courage et les stratagèmes astucieux de Daejoyeong lui permirent de gagner le combat. Après 5 000 kilomètres de voyage, il finit par établir une forteresse sur le mont Dongmo en 698 et établit un nouvel Etat, appelé Daejin.

230 années d’histoire du royaume de Balhae
Une fois bâtie la forteresse sur le mont Dongmo, l’ensemble des réfugiés travaillèrent à construire un Etat. En 713, Daejin prit le nom de « Balhae ». Daejoyeong mit alors tout en œuvre pour rétablir la gloire du royaume de Goguryeo. Avant de s’éteindre en 719, il s’assura que ses partisans poursuivent son œuvre : veiller à la protection et à l’épanouissement de Goguryeo. Sa contribution eut une influence considérable sur ses descendants, qui réussirent à étendre le territoire du royaume du nord de la péninsule coréenne jusqu’en Sibérie et du nord-est de la Chine à l’est de la Russie. Même la dynastie Tang reconnut la souveraineté du royaume de Balhae ; quant au Japon, il demanda à établir des liens commerciaux avec Balhae et chercha à obtenir la protection de ce puissant voisin. Balhae était particulièrement prospère économiquement et culturellement et avait des relations commerciales même avec la Perse. Donggyeong, la capitale du royaume, devint l’une des plus grandes villes du monde. Malheureusement, les conflits de pouvoir s’intensifièrent entre les aristocrates de Balhae et finalement, le royaume s’écroula, détruit en 926 par l’empereur Taizu de la dynastie Liao.

Le royaume de Balhae dans la mémoire coréenne
230 ans après sa création, le royaume de Balhae a disparu. On a, jusqu’ici, prêté peu attention à cet ancien royaume, alors que Daejoyeong, son fondateur, jouit d’une certaine renommée. Daejoyeong a, à jamais, marqué l’histoire de Corée en rétablissant la gloire du royaume de Goguryeo et en redonnant espoir et courage aux réfugiés.

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next