Bak Hyeokgeose, le roi fondateur du royaume de Shilla

2011-08-25

Père mythique de Shilla

La naissance de Shilla est longtemps restée mystérieuse parce que ce qui est dit dans les documents historiques et ce qui est prouvé par les fouilles archéologiques discordaient. Cependant, le secret de la fondation de ce royaume a été partiellement révélé au printemps 2004, quand les archéologues ont découvert un grand terrain octogonal datant du début de l’époque de Shilla près de Najeong, un puits connu comme berceau mythique de Bak Hyeokgeose, père du royaume : le résultat de la datation par le radiocarbone des reliques déterrées correspondait presque à la date de fondation de Shilla enregistrée dans les archives notamment le « Samguk Sagi ».

Le mythe de Bak Hyeokgeose

Dans le « Samguk Yusa », le recueil de légendes, contes et faits historiques des Trois Royaumes, la naissance de Bak Hyeokgeose est décrite ainsi.

« Pour choisir leur roi, six chefs de villages de Jinhan se réunirent dans la région en amont de la rivière Alcheon et montèrent sur une montagne. Ils regardèrent vers le sud : une lumière étrange illuminait un puits appelé Najeong, près duquel s’agenouillait un cheval blanc. Lorsqu’ils s’approchèrent de l’animal, ils découvrirent un œuf de couleur violette. Le cheval poussa un long hennissement, puis s’envola au ciel. L’œuf se brisa et un garçon en sortit. »

Le fondateur de Shilla serait donc ainsi né d’un œuf en 69 av. J.-C. Le mythe continue en décrivant comment le corps du garçon rayonna après que les dirigeants de villages l’avaient baigné dans la rivière, comment les animaux et les oiseaux dansèrent, et comment la lune et le soleil brillèrent. Le prénom « Hyeokgeose » signifie « gouverner le monde avec la lumière » alors que le nom de famille « Bak » fut choisi pour indiquer qu’il était sorti d’un œuf en forme de « bak », ou une calebasse ronde.

À l’âge de 13 ans, Bak fut intronisé roi de Seorabeol, l’ancien nom de Shilla, par les chefs de villages. En 53 av. J.-C., il épousa Al-yeong, une jeune fille dont la naissance est aussi mystérieuse que la sienne, prétendument née du flanc d’un dragon.

Roi sage et bienveillant

Pendant son règne, qui dura 61 ans, Bak Hyeokgeose était aimé et vénéré par le peuple. En 41 av. J.-C., il parcourut tout le pays avec la reine pour encourager l’agriculture et la sériciculture, c’est-à-dire la culture des vers à soie. Les gens appelaient le couple royal « deux saints ». En 32 av. J.-C., le roi fit ériger un palais dans la capitale Geumseong afin de renforcer sa domination.

La bienveillance et la puissance de Bak étaient largement connues à l’extérieur : les pays voisins abandonnèrent d’envahir Shilla en voyant que son peuple vivait dans l’aisance et en paix sous son règne et en réalisant à quel point ce royaume était vertueux, sans voleur ni rôdeur. Fidèle à son nom, Bak Hyeokgeose éclaira son pays avec la lumière de sa bonté et sa générosité. Il s’éteignit en l’an 3 ap. J.-C.

Et la légende continue même après sa disparition…

La plupart des mythes fondateurs prennent fin quand le héros, le plus souvent un enfant d’un dieu céleste, achève sa mission terrestre et retourne au ciel. Mais la disparition de Bak le différencie des autres. Selon la légende, sept jours après être monté dans le ciel, son corps tomba à terre et son épouse quitta ce monde. Lorsque les gens essayèrent de recueillir sa dépouille, un grand serpent apparut et les empêcha de l’enterrer. Les cinq morceaux du cadavre furent finalement ensevelis dans cinq tombes différentes.

Il s’agit d’un cas curieux et exceptionnel pour la culture d’inhumation de Corée, selon laquelle le corps ne doit être mutilé ni enterré séparément car il est considéré comme sacré. Les événements entourant les funérailles de Bak sont donc profondément symboliques : la dépouille divisée en cinq signifie la propagation des semences et la récolte abondante. Quant au chiffre cinq, il est lié à la notion de « ogok », les cinq grains, représentant tous les types de céréales.

Les habitants de Shilla adoraient Bak Hyeokgeose non seulement comme leur roi fondateur, mais aussi comme dieu de l’agriculture. Une petite chefferie pauvre devint une nation puissante qui unifia trois royaumes de la péninsule coréenne et qui dura un millénaire. Et son fondement fut établi par un garçon né d’un œuf.

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next