La NLL, une frontière à défendre  open the window of AOD

2015-10-27

La NLL, une frontière à défendre

Le 29 juin 2002 à 10h25, à environ 5 kilomètres au sud de la ligne de démarcation et à quelques 22 kilomètres à l’ouest de l’île de Yeongpyeong en mer Jaune, un bateau de patrouille nord-coréen voguait dans les eaux territoriales sud-coréennes et commença, sans aucun avertissement, à ouvrir le feu sur une vedette sud-coréenne.

Cet échange de feu qui dura environ 25 minutes fut désigné, en 2008, comme la seconde bataille de Yeonpyeong. C’était un acte de provocation minutieusement calculé par la Corée du Nord pour rendre la NLL, la frontière maritime intercoréenne en mer Jaune, nulle et non avenue.

La mer Jaune est bordée par la Corée du Sud, la Corée du Nord et la Chine. D’une surface de 380 000 kilomètres carré, cette mer est un carrefour où convergent les courants froids et chauds créant un espace de pêche qui regorgent de plus de 200 espèces de poissons. C’est également un lieu maritime stratégique menant à l’océan Pacifique où un grand nombre de conflits maritimes eurent lieu. La NLL remonte à 1953 lorsque l’accord de cessez-le-feu fut appliqué.

« La guerre de Corée fut menée principalement par l’armée de terre nord-coréenne, puisque les nord-Coréens n’avaient pas de forces navales. C’est pour cela qu’après l’arrivée du général Mc Arthur à Incheon, la Corée du Sud et les forces alliées américaines furent en mesure de prendre toutes les îles jusqu’à Shineuiju, près de la frontière entre la Chine et la Corée du Nord, et même celles devant Pyongyang. Mais, des discussions de cessez-le-feu commencèrent et alors que le commandement des Nations unies dressait une ligne de frontière le long de la zone démilitarisée, aucun accord ne fut conclut en matière maritime. Alors, une ligne fut unilatéralement décidée, la NLL, basée à 3 mille marins des eaux territoriales. »

Depuis lors, la NLL servit, de facto, de frontière maritime séparant les deux Corées. Mais, le Nord qui ne reconnaissait pas la NLL commença à la violer en 1973. L’année suivante, la marine nord-coréenne coula même un bateau de pêche sud-coréen qui se trouvait dans les eaux internationales, et en détourna un autre...

La NLL, une frontière à défendre

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 next