La révolution du chemin de fer sud-coréen, le KTX  open the window of AOD

2015-11-03

La révolution du chemin de fer sud-coréen, le KTX

La cérémonie d’inauguration du Train express sud-coréen, le KTX s’est tenue à dix heures du matin, le 30 mars 2004, sur la place de la gare de Séoul.

Avec l’ouverture du premier tronçon de ligne ferroviaire Gyeongbu, la Corée du Sud devenait le cinquième pays dans le monde après le Japon, la France, l’Allemagne et l’Espagne à être doté d’un train à grande vitesse.

« Mes très chers concitoyens, nous vivons à une époque où la vitesse est synonyme de compétitivité. Des industries informatiques de pointe aux services de distribution, nous devons accroître notre vitesse pour gagner. Un réseau ferroviaire à grande vitesse est le symbole de la compétitivité d’un pays et est la fondation de notre prospérité pour le vingt et unième siècle. Nous verrons les divers avantages de cette révolution de la vitesse que ce train rapide apportera dans nos vies quotidiennes et à nos industries. »

Le train à grande vitesse sud-coréen peut circuler à 300km/heure avec vingt voitures pour chaque train. Il faut deux heures quarante pour faire Séoul - Busan et deux heures cinquante-huit pour Séoul – Mokpo. Un gain de temps d’une heure trente à une heure quarante. Cette prouesse permet de traverser le pays en une demi-journée.

L’histoire du chemin de fer coréen débuta le 18 septembre 1899 avec la ligne Gyeongin qui reliait Séoul et Jemulpo à Incheon.

À l’époque, le train roulait à une vitesse autour de 20km/h. Ensuite, ce fut la ligne Gyeongbu qui connectait Séoul à Busan, suivi de la ligne Séoul – Sinuiju et les lignes Honam et Gyeongwon. Le temps de trajet entre Séoul et Busan était de 20 heures. Après la libération, en 1946, les trains furent construits avec la technologie locale. C’était l’époque où le moteur à vapeur fit ses débuts sur la ligne Gyeongbu.

Ce train baptisé Train Chosun de la libération avait été construit par les sud-Coréens qui s’étaient inspirés du savoir-faire des ingénieurs japonais durant l’occupation. Le train reliait Busan à Séoul en 9h30. Mais, avec la guerre de Corée et la division du pays, les lignes Gyeongwon et Gyeongui furent coupées. Le pays du Matin clair gardait néanmoins son élan en se concentrant sur la ligne Gyeongbu...

La révolution du chemin de fer sud-coréen, le KTX

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 next