La Corée du Sud, une société multiculturelle  open the window of AOD

2015-12-15

La Corée du Sud, une société multiculturelle

La chorale de l’arc-en-ciel est le premier chœur composé d’enfants issus de familles multiculturelles en Corée du Sud. Les parents de ces adorables bambins, qui composent une magnifique harmonie, sont originaires de Chine, du Japon, de Russie, du Vietnam et d’autres pays étrangers encore.

Selon des données du ministère de l’Intérieur concernant les résidents étrangers, en janvier 2015, 1,74 million d’étrangers vivaient en Corée du Sud. Et si l’on y inclue les femmes étrangères mariées à des sud-Coréens, cela dépasse les deux millions. Le pays du Matin clair est désormais devenu une société multiculturelle authentique où chacun respecte la culture de l’autre et où se forge une belle amitié.

Le nombre des travailleurs étrangers, des épouses étrangères et des enfants nés de familles multiculturelles a brusquement augmenté ces dernières années. Les étrangers vivant aux côtés des sud-Coréens sont passés d’environ 537 000 en 2006 à plus de 1,56 million en 2014.

Le nombre d’étrangers résidant en Corée du Sud a augmenté de 170 000 personnes l’année dernière pour représenter, en janvier 2015, 3,4 % de la population totale du pays. On dénombre 12 zones qualifiées de quartiers multiculturels où plus de 5 % de la population est d’origine étrangère. En réalité, dans 7 de ces zones, 1 citoyen sur 10 est étranger et cela comprend les arrondissements de Yeongdeungpo, Geumcheon, et Guro dans la capitale, auxquelles se rajoutent les municipalités d’Ansan et de Siheung dans la province Gyeonggi, au sud de Séoul. Ce sont là de fortes concentrations de petites entreprises et d’ateliers de production.

La Corée du Sud est un pays traditionnellement homogène qui n’a aucune expérience d’intégration d’autres groupes ethniques, que ce soit sur le plan culturel ou historique. Le pays était d’ailleurs, à un moment de son histoire, tellement isolé qu’on lui avait donné le surnom de Royaume ermite. Ce n’est qu’après la fin des années 1990, que la population commença à accepter les étrangers comme une partie de leur communauté...

La Corée du Sud, une société multiculturelle

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 next