Oh Sang-hoon, le propriétaire du café Jebidabang  open the window of AOD

2017-02-28

La douce mélodie d’un air de jazz tourbillonne autour d'un petit café situé dans le quartier de Sangsu à Séoul, juste au nord de la rivière Han. Ce café chaleureux, Jebidabang, qui signifie « Café de l’hirondelle » en coréen, propose des concerts tous les jeudis, vendredis, samedis et dimanches soir.

Il y a seulement six tables, à peine 20 chaises, et une petite scène qui peut accueillir trois ou quatre musiciens au plus ; mais pourtant, les spectacles organisés ici sont si courus qu’une longue queue commence se former à l'entrée deux heures avant le début du concert.



Jebidabang est un café le jour qui se transforme le soir en club avec de l'alcool et de la musique live. Même l’enseigne change. Le « Café de l’hirondelle » devient ainsi « L’hirondelle ivre » à la tombée de la nuit. Le propriétaire de ce café/club unique est un professeur d'architecture de l'Université Dankook, Oh Sang-hoon. Amoureux de musique, de cinéma, d'art et de littérature, il a ouvert ce terrain de jeu culturel pour les adultes qui voulaient prendre du bon temps.

Oh ne gagne guère d'argent tant les coups de fonctionnement sont importants. Malgré cela Jebidabang a survécu jusqu'à présent sans aucuns soucis financiers sérieux et son propriétaire a l’air heureux. Retour sur cette aventure…

  • Top
  • Print
  • Twitter
  • Facebook
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 next