• Exposition internationale 2013 des jardins de la baie de Suncheon

  • C’est le 19 avril dernier que s’est tenue la cérémonie d’ouverture de l’Exposition internationale 2013 des jardins de la baie de Suncheon, devant quelques trois mille invités et personnalités locales et étrangères.

    Cette célébration des magnifiques jardins qui se tient dans la baie de Suncheon, surnommée Jardins du paradis, se déroulera jusqu’au 20 octobre prochain.



    L’exposition du jardin est un événement global approuvé par l’Association internationale des producteurs horticoles qui regroupe 33 associations de 29 pays. Fondée en 1862 à Londres, l’exposition horticole s’est élargie jusqu’aux États-Unis et en Asie en essayant de rendre les villes et les environnements de vie plus verts et plus beaux. L’exposition du jardin d’Osaka en 1990, où une décharge avait été transformée en jardin, et celle de Munich en 2005, qui s’était tenue dans un aéroport désaffecté, ont propulsé la notoriété de ces événements en un événement environnemental de portée internationale. La ville de Suncheon a rejoint la très honorable liste de ces restaurateurs environnementaux il y a maintenant cinq ans, et le 15 septembre 2009, les membres de l’Organisation internationale des producteurs horticoles de Corée ont désigné, à l’unanimité, Suncheon comme ville d’accueil pour l’exposition 2013. Sa candidature différait en effet de celles des autres villes.




    « C’est la baie de Suncheon le point de départ. Autrefois un petit port, la baie de Suncheon avait été classée, en 2003, comme l’un des plus importants marais par la convention Ramsar. À cette époque, on comptait environ 100 000 visiteurs, mais en seulement dix ans, on est passé à plus de trois millions. Cette popularité soudaine pouvait mettre en danger ces marais durement protégés. Si on laissait la baie telle quelle, cela aurait eu, à terme, un effet destructeur sur les marais. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé d’accueillir cette exposition du jardin, afin de protéger l’endroit. »





    La ville de Suncheon n’avait donc pas pour but, en accueillant l’exposition du jardin, de se faire de la publicité ou d’en tirer un bénéfice commercial, mais c’était pour protéger la baie de Suncheon. C’est ainsi qu’une petite ville de 280 000 habitants, à l’extrémité sud de la péninsule coréenne, est devenue la première ville du pays à accueillir l’exposition internationale du Jardin.