Un tribunal sud-coréen demande à Mitsubishi d’indemniser deux anciennes victimes du travail forcé

Publié le: 2017-08-08 15:33:56 Mis à jour le: 2017-08-08 22:52:41

Un tribunal sud-coréen demande à Mitsubishi d’indemniser deux anciennes victimes du travail forcé

Il y a du nouveau dans les procès civils intentés par les victimes sud-coréennes forcées de travailler par le géant industriel japonais Mitsubishi, pendant l’occupation de leur pays par l’archipel.
 
Un tribunal sud-coréen a donné partiellement gain de cause à deux d’entre elles, Mme Kim Young-ok, l’une des survivantes, et Lee Kyung-ja, l’épouse d’un neveu de Mme Choi Jeong-rye, Choi qui est décédée lors du séisme de Tonankai au Japon en 1944. Elles avaient demandé à l’entreprise nippone un dédommagement.
 
La juge Kim Hyun-jeong du tribunal de première instance de Gwangju a imposé aujourd’hui une indemnisation de 120 millions de wons et de 3 256 000 wons respectivement à la première, 85 ans, et à la seconde, 74 ans.
 
Kim et Choi furent contraintes de travailler dans l’usine à Nagoya de moteurs d’avions de Mitsubishi Heavy Industries, après qu’elles y aient été emmenées en 1944, à l'âge d'une écolière et d'une collégienne respectivement. 
 
Les victimes sud-coréennes de l’enrôlement de force par les entreprises nippones et leurs familles ont intenté jusqu’à présent un total de 14 procès similaires dans le pays.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>