Le procureur général présente des excuses inéditesVideo

Publié le: 2017-08-08 16:48:51 Mis à jour le: 2017-08-09 10:51:44

Le nouveau procureur général Moon Moo-il a présenté aujourd'hui des excuses officielles et inédites pour les erreurs que le Parquet avait commises dans ses enquêtes sur les affaires passées dites de la situation politique. Des affaires fabriquées notamment à l’époque de la dictature militaire du pays.
 
Les affaires emblématiques qu’il a citées sont celle d'Inhyokdang et l’affaire d’un faux testament dans laquelle Kang Ki-hoon fut soupçonné d'être impliqué. La première est survenue deux fois en 1964 et 1974. Les services secrets de l’époque l'ont fabriquée de toute pièce sous l’ordre du président d’alors Park Chung-hee afin de réprimer les journalistes et les étudiants contestataires. Certains d'entre eux ont été condamnés à mort et exécutés. 
 
Quant à la seconde, elle a eu lieu en 1991, sous la présidence de Roh Tae-woo. A l’époque, les immolations par le feu se sont succédées pour protester contre les erreurs politiques de cet ancien général devenu chef de l’Etat, comme celle d’un activiste Kim Ki-sol. Le Parquet a alors soupçonné l’un de ses camarades Kang Ki-hoon, alors étudiant d’université, de l’avoir encouragé de se suicider en rédigeant à sa place un testament, et l’a inculpé aussi.
 
Moon a reconnu aujourd’hui que le Parquet n’avait ni respecté les procédures légales ni accompli sa mission de défendre les droits de l’Homme dans ses enquêtes sur ces affaires. Dans la foulée, il s’est engagé à faire de son Parquet une institution qui fasse preuve de transparence et de neutralité politique.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>