Soulèvement de Gwangju : l'ancien président Chun persiste dans son refus de comparaître

Publié le: 2018-03-12 16:12:15 Mis à jour le: 2018-03-13 14:42:50

Soulèvement de Gwangju : l'ancien président Chun persiste dans son refus de comparaître

L'ancien président Chun Doo-hwan continue à refuser de comparaître au tribunal.

Selon le bureau du parquet de Gwangju, l'ex-dictateur sud-coréen, accusé pour diffamation liée au mouvement pour la démocratisation du 18 mai 1980, a rejeté deux convocations depuis fin février pour raisons de santé.

A ce jour, Chun Doo-hwan n'a présenté qu'une déclaration dans laquelle il s'est défendu en affirmant que ses mémoires ont été écrits en se basant sur des faits réels, à savoir que le soulèvement de Gwangju était une émeute appuyée par la Corée du Nord.

Du coup, le ministère public cherche à se procurer les preuves correspondantes avant de décider de le convoquer à nouveau.

Un petit rappel : l'ancien chef de l'Etat a publié l'année dernière ses mémoires. Dans cette publication, Chun dénonce les propos d’un prêtre aujourd’hui défunt qui avait témoigné de tirs sur la population au cours de la répression militaire contre les manifestants. Les familles des victimes ainsi qu'un groupe civique ont porté plainte contre Chun pour diffamation.

Les députés au pouvoir comme de l'opposition ont appelé à l'unisson l'ex-numéro un sud-coréen à répondre immédiatement aux enquêtes en cours.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>