Paradis fiscaux : Séoul réagit à la décision de Bruxelles

Publié le: 2017-12-06 15:00:47 Mis à jour le: 2017-12-06 15:01:27

Paradis fiscaux : Séoul réagit à la décision de Bruxelles

Le gouvernement sud-coréen n’a pas tardé à réagir à la décision de Bruxelles de qualifier son pays de paradis fiscal. Sans surprise, il a exprimé ses profonds regrets et annoncé qu’il allait se défendre par l'intermédiaire des ministères concernés.
 
Selon Séoul, cette liste ne correspond pas aux critères internationaux. Elle est aussi contraire à des accords internationaux en la matière et risque de porter atteinte à la souveraineté fiscale du pays. Du coup, il a réfuté en détail les fondements de la décision.
 
Le ministère des Finances a par exemple reproché à l’UE d’avoir appliqué des critères autres que ceux du projet BEPS développé par l’OCDE et le G20 pour une approche coordonnée de la lutte contre l’évasion fiscale de la part des entreprises multinationales. Ce projet concerne notamment la finance et le secteur des services. Mais la liste noire européenne a pris en compte aussi l’industrie manufacturière.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>