Séoul regrette l’annulation par Pyongyang des pourparlers prévus aujourd’huiVideo

Publié le: 2018-05-16 14:05:52 Mis à jour le: 2018-05-16 18:05:07

Séoul a exprimé ses regrets à l’égard de la décision nord-coréenne de reporter leurs pourparlers de haut niveau, qui devaient à l’origine se tenir aujourd’hui.

Dans un communiqué publié ce matin par son porte-parole, le ministère de la Réunification a affirmé que leur annulation unilatérale par Pyongyang n’était pas conforme à l’accord intercoréen de Panmunjom. Un pacte signé par Moon Jae-in et Kim Jong-un à l’issue de leur sommet le 27 avril.

Le gouvernement sud-coréen a alors réaffirmé sa ferme détermination à le mettre en œuvre scrupuleusement. Dans la foulée, il a exhorté le régime communiste à revenir au plus vite à la table des négociations.

Le ministère a souligné que le dialogue entre Séoul et Pyongyang devrait se poursuivre afin de discuter au moins de la question de l’exercice aérien sud-coréano-américain « Max Thunder ». Des manœuvres invoquées par le Nord pour justifier sa décision.

Hier matin, c’est la Corée du Nord elle même qui avait proposé au Sud d’organiser aujourd’hui la rencontre, l’informant en même temps de la liste de ses participants. Mais dans la nuit de mardi à mercredi, il a brusquement annoncé la reporter sine die.

Son agence officielle KCNA a écrit que le pays n’avait pas d’autre choix que de le faire. Dans le même temps, elle a qualifié l’exercice militaire de « défi à la déclaration du 27 avril » et de « provocation intentionnelle qui va dans le sens contraire de la situation actuelle sur la péninsule ».

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>