Moon Chung-in reste ferme dans sa conviction sur les manœuvres Séoul-Washington

Publié le: 2017-06-20 10:56:06 Mis à jour le: 2017-06-20 11:35:38

Moon Chung-in reste ferme dans sa conviction sur les manœuvres Séoul-Washington

Le conseiller spécial à la diplomatie et à la sécurité du président sud-coréen continue de susciter une forte polémique.
 
Actuellement en voyage aux Etats-Unis, Moon Chung-in ne cesse en effet d’émettre, là-bas, son opinion sur la possibilité de réduire l’ampleur des exercices militaires sud-coréano-américains et le déploiement de l’arsenal stratégique des Etats-Unis dans la péninsule. Et ce, bien-sûr, en cas de suspension par la Corée du Nord de ses activités atomiques et balistiques et bien que l’objectif ultime soit de dénucléariser la péninsule.
 
Hier, devant l’Asia Society à New York, il a même précisé que les armes stratégiques américaines installées en Corée du Sud après le torpillage de la corvette Cheonan par le pays communiste en 2010 pourraient être concernées. Et d’ajouter qu’il faut reconnaître aussi la notion de négociation dans la politique nord-coréenne.
 
Pour le conseiller présidentiel, les conservateurs sud-coréens n’acceptent pas ce principe de négociation et certains d’entre eux sont excessivement sensibles à l’idée de réduire les manœuvres Séoul-Washington.
 
Moon, qui est aussi professeur de l’université Yonsei à Séoul, a affirmé qu’il ne s’agissait que de son opinion personnelle. Et de mettre en garde contre son interprétation comme la politique officielle de l’administration Moon Jae-in.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>