Le Fed relève son taux directeur open the window of AOD

Publié le: 2017-03-19

Title

La Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé son taux directeur d'un quart de point le 15 mars. Il s'agit d’une nouvelle hausse en trois mois. Le gouvernement sud-coréen a annoncé qu'il surveillera de manière régulière l'évolution de la dette des ménages et prendra, si nécessaire, des mesures de stabilisation du marché.

A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire (FOMC) tenue mercredi dernier, la Fed a décidé d’augmenter son taux d’intérêts de 0,25 point en le faisant passer dans une fourchette comprise entre 0,75 % et 1 %. C'est la troisième fois depuis la crise financière de 2008-2009. Le dernier relèvement date de décembre 2016.

Cette décision reflète sa confiance dans le redressement de l'économie américaine. En effet, les indicateurs économiques américains se sont considérablement améliorés ces derniers temps, qu'il s'agisse de la création d'emplois, du taux de chômage, de l'augmentation des salaires ou de la hausse des prix à l'importation. La reprise économique américaine se poursuit depuis 92 mois, soit la troisième plus longue période d'expansion dans l'histoire du pays. Dans ce contexte, afin de prévenir une surchauffe, le retour à la normale de la politique monétaire américaine semblait inéluctable.

Les marchés financiers ont accueilli plutôt favorablement cette nouvelle qui confirme l’intention de la banque centrale américaine de poursuivre un resserrement monétaire de manière progressive. La Fed avait déjà annoncé, en 2016, qu'elle procéderait à trois relèvements de taux en 2017 et à trois autres en 2018.

La remontée des taux d'intérêts américains devrait avoir des répercussions sur la Corée du Sud. Aujourd'hui, l'économie sud-coréenne montre certes des signes de légère embellie, avec la reprise des exportations et l'augmentation des investissements dans les capacités de production. Cependant, elle est plombée par l'effritement de la demande intérieure et Séoul se creuse la tête pour mettre en place des mesures de relance efficaces. Dans ce contexte, ce relèvement pourrait avoir des effets négatifs sur l'économie du pays. Pour prévenir la fuite des capitaux du marché sud-coréen, la Banque de Corée (BOK) pourrait relever ses taux directeurs de manière à maintenir l'écart entre les taux américains et sud-coréens. Mais une telle mesure devrait non seulement alourdir la charge d'intérêts des ménages endettés et affecter la consommation privée, déjà en berne, mais également rendre plus difficile le financement des entreprises.

Séoul a tenu le 16 mars une réunion présidée par le vice-ministre des Finances Choi Sang-mok afin d'évaluer l'impact de la hausse des taux américains sur l'économie sud-coréenne et de discuter des mesures nécessaires à prendre. A cette occasion, l'exécutif sud-coréen a décidé de suivre de près l'évolution des marchés financiers et des changes pour faire face à un éventuel accroissement de volatilités et de prendre des mesures nécessaires afin de réduire les effets néfastes d'une éventuelle hausse rapide des taux non seulement sur le marché financier mais surtout sur les ménages et les entreprises. Concrètement, les autorités sud-coréennes prévoient de surveiller l'évolution de la dette des ménages sur une base hebdomadaire, d’annoncer une série de mesures destinées à stabiliser la vie quotidienne de la population avant la fin du mois de mars et d’élaborer un plan d'aide pour les prêts aux autoentrepreneurs dans le courant du premier semestre. Enfin, le gouvernement envisage également de renforcer le dispositif de soutien au financement des PME.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>