Les présidents américain et chinois partagent leur vision sur le dossier nucléaire nord-coréen open the window of AOD

Publié le: 2017-04-16

Title

Le président américain Donald Trump s'est entretenu avec son homologue chinois Xi Jinping. Au cours de cette première rencontre, les deux dirigeants ont constaté leur convergence de vue sur la « gravité » du dossier nucléaire nord-coréen. Ils se sont entendus pour mettre en application fidèlement les résolutions par l'Onu contre Pyongyang. Toutefois, ils ne sont pas parvenus à dégager un consensus sur les mesures concrètes à prendre pour faire pression sur le régime nord-coréen. L'éventualité d'une action unilatérale de Washington n'est donc pas totalement écartée.

Donald Trump et Xi Jinping se sont rencontrés les 6 et 7 avril dans la résidence du chef de l’Etat américain à Mar-a-Lago en Floride. Au cours de leur premier sommet bilatéral, ils ont abordé divers sujets d'intérêt commun, notamment le commerce entre leurs pays et le nucléaire nord-coréen. Ces dossiers semblent néanmoins ne pas avoir été évoqués en profondeur. Le seul résultat concret obtenu est leur accord sur la mise en place d’un plan de 100 jours pour discuter des questions commerciales entre les deux pays. A l'issue de leur rencontre, ils n'ont publié aucun communiqué ni tenu de conférence de presse.

Le 7 avril, en expliquant les résultats de ce sommet, le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a évoqué de nouveau la possibilité d'une « action unilatérale » de la part des Etats-Unis pour mettre fin au programme nucléaire de la Corée du Nord. Pour lui, une coopération avec la Chine est certes souhaitable. Mais il a affirmé comprendre que cela puisse provoquer un défi particulier pour Pékin. Il a ajouté que Washington était prêt à emprunter sa propre voie si la Chine n'était pas en mesure de se coordonner avec lui sur cette question. Le 2 avril, Trump avait déjà déclaré que si la Chine ne résolvait pas la question nord-coréenne, les Etats-Unis s'en occuperont seuls.

Selon les observateurs, Washington pourrait, dans cette optique, mettre en place des sanctions contre les entreprises chinoises impliquées dans les transactions avec Pyongyang, redéployer ses armes nucléaires tactiques sur la péninsule coréenne, voire lancer une action militaire contre le régime de Kim Jong-un. En effet, l'administration Trump a montré ce dont elle est capable en bombardant, le 6 avril, une base aérienne syrienne pour sanctionner le régime de Damas qui avait perpétré une attaque chimique. Ces frappes surprise intervenues au même moment que le sommet sino-américain, constituent clairement un avertissement en direction de Pékin et de Pyongyang.

Par ailleurs, le 8 avril, les Etats-Unis ont ordonné au groupe aéronaval mené par le porte-avions à propulsion nucléaire USS Carl Vinson de se diriger vers la péninsule coréenne. Ce groupe, qui faisait escale à Singapour, devait initialement se rendre en Australie. Washington a ainsi affiché sa ferme détermination face aux menaces nord-coréennes. De son côté, le conseiller à la sécurité nationale Herbert McMaster a annoncé le 9 avril que le président américain avait ordonné de préparer « toute une gamme d'options » à l'encontre de Pyongyang.

Par ailleurs, deux jours après sa rencontre avec Xi Jinping, Donald Trump a appelé le président intérimaire sud-coréen Hwang Kyo-ahn pour expliquer les résultats de ce tête-à-tête. Le président américain a fait savoir que les sujets relatifs à la question nucléaire nord-coréenne ainsi qu'à l'alliance entre Séoul et Washington s’étaient invités dans leur discussion. Reste désormais à savoir comment la Chine répondra aux messages lancés par les Etats-Unis concernant la situation de la péninsule coréenne. Pour l'instant, Washington attend toujours de voir si Pékin va jouer un rôle de premier plan pour convaincre son allié nord-coréen d'abandonner ses ambitions atomiques. Le cas échéant, il n'est pas exclu qu'ils prennent unilatéralement des mesures de dissuasion contre Pyongyang.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>