Moon Jae-in prononce son premier discours devant l’Assemblée nationale open the window of AOD

Publié le: 2017-06-18

Title

Le président de la République a exhorté les députés à adopter rapidement le projet de budget supplémentaire, déposé par le gouvernement à l'Assemblée nationale. Lors de son premier discours de politique générale prononcé devant le Parlement le 12 juin, le chef de l'Etat a insisté sur la gravité du problème du chômage dans le pays pour justifier la raison d'être de cette rallonge budgétaire de 11 000 milliards de wons (environ 8,88 milliards d'euro), destinée principalement à la création d'emplois.

Au cours de son allocution qui a duré environ une demi-heure, le locataire de la Maison bleue a tenté de convaincre les députés du bien-fondé du projet de budget supplémentaire et d'obtenir leur soutien pour son adoption. Le président a d’abord souligné que le taux de chômage en Corée du Sud a atteint son niveau plus élevé depuis 2000 et le nombre de demandeurs d'emploi un pic historique. Il a notamment attiré l'attention sur la situation du chômage des jeunes qui s'aggrave. Il a également exprimé ses craintes au sujet de l'accroissement des inégalités économiques au sein de la population sud-coréenne. Pour lui, le budget supplémentaire que le gouvernement a soumis au Parlement constitue une mesure d'urgence pour résoudre ces problèmes. Il a ensuite appelé les députés à soutenir l'initiative de l’exécutif en adoptant ce texte dans le plus bref délai. Pour convaincre ceux qui craignent un éventuel alourdissement des charges pesant sur la population, il a rappelé que cette rallonge budgétaire devrait être financée par l'utilisation du surplus de recettes fiscales engrangé cette année comme l'année dernière, au lieu de recourir à l'émission de bons du Trésor ou de procéder à une augmentation des impôts. Pour conclure, le chef de l'État a affirmé que si le gouvernement reste les bras croisés alors qu'il dispose des moyens suffisants pour faire face aux problèmes, cela représente une abdication de responsabilité de sa part.

Depuis sa campagne présidentielle, Moon Jae-in a prôné une politique économique centrée sur l'amélioration de la situation du travail, qui devrait déboucher sur une hausse de la consommation et relancer l’économie du pays. Ainsi, la création d'emplois est la priorité n° 1 de son gouvernement. Le projet de budget supplémentaire a pour principal objectif d'augmenter le nombre de postes de travail dans le secteur public et, également, de mettre en œuvre une série de mesures visant à inciter la création d'emplois dans le privé, à améliorer des conditions de travail et à stabiliser la vie des classes moyenne et populaire. Séoul espère pouvoir ainsi créer au total 110 000 postes, dont quelque 71 000 dans le secteur public et 39 000 dans le privé.

Si le projet est adopté par le Parlement durant la session extraordinaire de juin comme le souhaite le gouvernement, le budget supplémentaire sera exécuté à partir du mois prochain. Cependant, le travail parlementaire s'annonce déjà ardu. Pour les partis d'opposition, il n'est pas question de débloquer une rallonge budgétaire aussi importante avec comme seul motif de réaliser une des promesses électorales du président de la République. Ils s'opposent également à une augmentation des effectifs dans le public. Toutefois, les deux partis d'opposition, le Parti du peuple et le Bareun, ont convenu de coopérer avec le parti au pouvoir, le Minjoo, au moins pour examiner le projet de budget supplémentaire. Mais le parti Liberté Corée, le premier parti d'opposition, reste catégorique dans son refus de participer aux délibérations parlementaires sur le texte.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>