L'industrie automobile sud-coréenne est confrontée à une triple difficulté open the window of AOD

Publié le: 2017-07-16

Title

L'industrie automobile en Corée du Sud traverse une situation difficile à triple titre. Les exportations, la demande intérieure et la production de voitures sont tous en recul. Tous les indicateurs du secteur sont en effet tombés au niveau d'il y a sept ou huit ans juste après la crise financière mondiale. Selon les données publiées par l'association sud-coréenne des constructeurs d'automobiles (KAMA), les exportations de voitures finies made in Korea durant les six premiers mois de cette année se sont élevées à 1 325 000 unités, soit le niveau le plus bas depuis le premier semestre de l'année 2009 où elles s’étaient établies à 940 000 unités. Les exportations de voitures sud-coréennes ont en effet enregistré une croissance négative au premier semestre pour la 3e fois consécutive depuis 2015. La demande intérieure n'est pas au beau fixe non plus. Entre janvier et juin 2017, environ 785 000 voitures ont été vendues sur le marché sud-coréen contre 818 000 sur la même période de l'année dernière, enregistrant une baisse de 4 %. Ainsi, la demande intérieure qui a connu une tendance haussière depuis 2014 est désormais sur une pente baissière.


Les reculs des exportations et de la demande intérieure de voitures ont entraîné naturellement une diminution de leur production. Au premier semestre de cette année, un total de 2 162 000 voitures ont été fabriquées en Corée du Sud, soit une baisse de 1,5 % par rapport à la même période de 2016. Il s'agit du niveau le plus bas depuis le premier semestre 2010 à 2 100 000 unités produites.


Les difficultés que connaît l'automobile sud-coréenne se reflètent dans les indicateurs de performance du secteur. Selon un rapport publié récemment par la Banque de Corée (BOK), le chiffre d'affaires des entreprises manufacturières sud-coréennes a augmenté de 9,3 % en moyenne au premier semestre 2017, mais celui du secteur des automobiles et autres équipements de transport a reculé de 3,6 % durant la même période. Les indicateurs relatifs à la stabilité financière ou à la rentabilité sont également en berne.


Cette situation peut s'expliquer par plusieurs facteurs. D'abord, les mesures de représailles commerciales prises par Pékin à l'encontre des produits en provenance du pays du Matin clair suite au déploiement du THAAD à Seongju ont eu pour effet de réduire de plus de 40 % les ventes de voitures de marque Hyundai Kia sur le marché chinois. En outre, le retrait du constructeur américain General Motors du marché européen a également eu un impact négatif sur les exportations de sa filiale sud-coréenne. Mais la raison la plus fondamentale réside dans le fait que l'industrie automobile sud-coréenne, tout en poursuivant sa croissance depuis la crise financière mondiale de 2008, a négligé d'investir dans la R&D et d'améliorer l'efficacité de la production. Résultat : la part de marché des marques sud-coréennes dans l’empire du Milieu est passée de 9 % en 2014 à 4 % sur la période de janvier à mai 2017. Aux États-Unis, la part de marché des voitures sud-coréennes a atteint 8,9 % en 2011 mais elle est tombée à 7,6 % cette année. Enfin, sur les marchés de l'Europe occidentale, les constructeurs sud-coréens ont enregistré une part de marché quasiment constante entre 5,7 % et 5,9 % durant les six dernières années. Pendant ce temps, fortes de leur compétitivité, les marques japonaises ont continué d'accroître leur présence sur le marché mondial.


Les perspectives de l’automobile sud-coréenne pour le second semestre sont loin d'être brillantes. Notamment, les exportations risquent d'être pénalisées, d'une part, par une contraction de la demande intérieure américaine résultant de la hausse des taux d'intérêt et, d'autre part, par un ralentissement de la reprise des pays émergents. Les experts estiment que l'industrie automobile en Corée du Sud est décidemment en perte de vitesse. Selon eux, les constructeurs sud-coréens devraient redoubler d’efforts pour renforcer leur présence dans les pays développés qui élaborent sans cesse des technologies de pointe, au lieu de se focaliser sur les marchés émergents.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>