Le président Moon a rencontré les dirigeants des partis politiques open the window of AOD

Publié le: 2017-10-01

Title

Le président de la République et les représentants du parti au pouvoir et de trois formations d'opposition se sont rencontrés le 27 septembre à la Maison bleue, le palais présidentiel sud-coréen, afin de conjuguer leurs efforts notamment pour faire face aux menaces balistique et nucléaire nord-coréennes. A l'issue de leur réunion autour d'un dîner, ils ont publié un communiqué commun comportant cinq points.

A cette rencontre ont été présents Choo Mi-ae, la présidente du Minjoo, le parti présidentiel, Ahn Cheol-soo du Parti du peuple, Joo Ho-young du Bareun, et Lee Jeong-mi du Parti de la justice. Cependant, Hong Joon-pyo, le chef du Parti Liberté Corée, le premier parti d’opposition, a refusé l’invitation de Moon Jae-in.

Après leur réunion, ils ont visité le centre de gestion de crise sous l'égide du Conseil de sécurité nationale, qui se trouve dans l'enceinte de la Cheongwadae. Au cours de la visite qui a duré une vingtaine de minutes, ils se sont fait briefer par le chef du centre, Kwon Young-ho, sur la situation sécuritaire du pays.

Le communiqué publié à l'issue de leur rencontre s'articule autour de cinq points. Tout d'abord, les participants ont dénoncé vigoureusement les essais nucléaire et balistique menés par la Corée du Nord et exhorté le pays communiste à s'engager dans la voie de la paix et de la dénucléarisation. Deuxièmement, ils ont affirmé la nécessité de mettre fidèlement en œuvre les sanctions de l'Onu contre Pyongyang, de renforcer l'alliance entre la Corée du Sud et les Etats-Unis et d'intensifier la force de dissuasion à l'encontre du Nord. En troisième lieu, ils ont souligné qu'une guerre dans la péninsule coréenne est inacceptable et que la question de la péninsule doit être résolue de manière pacifique. Quatrièmement, afin d'apaiser les tensions sur la péninsule coréenne, les partis ont convenu de déployer des efforts bipartisans au sein du Parlement tandis que le gouvernement s'est engagé à apporter un soutien nécessaire. Dernièrement, les participants se sont mis d'accord pour mettre rapidement sur pied un organe de consultation permanente entre le gouvernement, le pouvoir et l'opposition.

L'adoption d'un communiqué commun à l'issue d'une rencontre entre le chef de l’Etat et les dirigeants des partis intervient pour la première fois depuis mars 2015 où la présidente Park Geun-hye avait reçu Kim Moo-sung du Saenuri, le parti présidentiel de l'époque, et Moon Jae-in de l’UDNP, le premier parti de l’opposition.

Avec cette rencontre entre Moon Jae-in et les représentants des partis politiques, un pas est franchi dans la coopération entre le pouvoir et l'opposition, prônée par le président depuis sa prise de fonction. Il a exprimé ses regrets sur le fait que certaines nominations faites par son gouvernement n'aient pas été à la hauteur des attentes de la population. Il a également donné des explications sur la récente cacophonie diplomatique de son gouvernement, critiquée par l’opposition. Cependant, l'absence de Hong Joon-pyo du Parti Liberté Corée, a non seulement terni l'éclat de l'événement mais surtout laissé entrevoir le long chemin à parcourir vers une véritable coopération entre les deux camps opposés.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>