Séoul et Washington ont convenu de réviser leur ALE open the window of AOD

Publié le: 2017-10-08

Title

La Corée du Sud et les États-Unis se sont mis d'accord pour lancer des négociations visant à réviser leur accord de libre-échange, signé en 2007 et entré en vigueur cinq ans plus tard. Pour ce faire, les deux pays entameront les procédures internes prévues par leurs législations. Les pourparlers bilatéraux pourraient commencer, au plus tôt, au début de l'année prochaine.

Cette décision a été prise à l’issue de la deuxième réunion du comité commun tenue le 4 octobre à Washington. Lors de cette rencontre, le représentant américain pour le commerce (USTR) Robert Lighthizer et le ministre délégué sud-coréen au commerce extérieur Kim Hyun-chong se sont rencontrés physiquement pour la première fois. La première réunion du comité, le 22 août à Séoul, s'était déroulée en visioconférence.

Le ministère sud-coréen du Commerce extérieur a fait savoir que les deux parties avaient partagé la nécessité de réviser l’accord afin de renforcer les bénéfices mutuels. Selon le ministère, Séoul et Washington lanceront les procédures internes nécessaires pour l'ouverture des négociations de révision du traité bilatéral. En vertu de la législation sud-coréenne sur la conclusion d'un traité commercial et sa mise en œuvre, le pays du Matin clair devra accomplir des procédures telles qu'une étude de faisabilité économique de l'accord, des consultations publiques ou un compte-rendu devant le Parlement.

Washington avait proposé à Séoul une révision de l'accord de libre-échange sud-coréano-américain en affirmant que ce traité était responsable du déséquilibre commercial entre les deux pays et nuisible pour l'économie américaine. Le président américain Donald Trump avait menacé d'annuler le traité commercial conclu avec Séoul, en le qualifiant de « désastreux » ou de « horrible ». Le chef de l'État américain avait également remis en cause l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), et les négociations visant à modifier ce traité sont actuellement en cours.

Cependant, le gouvernement sud-coréen estime que l'accord de libre-échange sud-coréano-américain génère des effets mutuellement bénéfiques pour la Corée du Sud et les États-Unis. Ainsi, il a proposé à l'administration américaine d'analyser préalablement les effets économiques réels de l'entrée en vigueur de l'accord. En outre, la Corée du Sud considère que ce traité n'est pas qu'un simple accord commercial mais constitue un appui à l'alliance entre les deux pays. D'ailleurs, la position de Séoul est largement soutenue par les milieux politiques et industriels américains.

Lors des négociations, Washington devrait exiger le rétablissement des tarifs douaniers sur les voitures sud-coréennes exportées vers les États-Unis et la suppression des tarifs sur les produits agricoles américains importés en Corée du Sud. Par ailleurs, l'ouverture supplémentaire du marché des services, le système du « screen quota », ou encore la libéralisation des investissements étrangers dans le secteur des médias devraient également être abordés lors des pourparlers bilatéraux.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>