La BOK relève son taux directeur pour la première fois depuis plus de 6 ans open the window of AOD

Publié le: 2017-12-03

Title

La Banque de Corée (BOK) a relevé ses taux d'intérêt d'un quart de point. Lors de la réunion de son comité de politique monétaire ce jeudi, elle a décidé de faire passer son taux directeur de 1,25 % à 1,50 %, mettant ainsi un terme à une longue période de 17 mois de taux exceptionnellement bas.

Ce relèvement intervient cinq mois après l'annonce du gouverneur de la banque centrale d'un possible changement de cap de la politique monétaire. Certains membres du comité avaient déjà demandé en octobre dernier une hausse du taux directeur. Du coup, beaucoup s'attendaient à ce resserrement monétaire, et son impact s'est déjà reflété dans une certaine mesure sur les marchés financiers.

Il s’agit par ailleurs de la première hausse des taux d'intérêts en Corée du Sud en six ans et cinq mois. La dernière date de juin 2011, où la BOK avait fait passer son taux directeur de 3,00 % à 3,25 %. Un mois après, elle avait procédé à un ajustement vers le bas à 3,00 %. Depuis, le taux n’a cessé de baisser pour atteindre en juin 2016 un niveau historiquement bas, à 1,25%. Le revirement de jeudi intervient après 17 mois de gel.

Cette hausse reflète la confiance des autorités sud-coréennes dans la reprise économique du pays. En effet, la Corée du Sud connaît en ce moment une croissance plus importante que prévue, dopée par l'augmentation de ses exportations. Au 3e trimestre 2017, le taux de croissance du produit intérieur brut (PIB) du pays s'est élevé à 1,4 %, soit le niveau le plus élevé depuis plus de sept ans. Le Fonds monétaire international (FMI) a relevé récemment ses prévisions de croissance du pays à 3,2 % pour 2017 et à 3,0 % pour l'année prochaine. La confiance des consommateurs elle aussi se redresse, après avoir été affectée par la crise nucléaire nord-coréenne ainsi que par la hausse des tensions entre Séoul et Pékin autour du déploiement du bouclier antimissile (THAAD) dans la péninsule coréenne. En octobre, elle a atteint son niveau le plus haut en six ans et 11 mois.

Ce relèvement des taux a également été motivé par l'inquiétude liée à l'aggravation de l'endettement des ménages, mais aussi la perspective d'une remontée des taux américains en décembre. En effet, si la Corée du Sud maintenait son gel au moment où les Etats-Unis décidaient de relever leurs taux, les capitaux étrangers pourraient se retirer du marché financier sud-coréen pour se rabattre sur le marché américain.

Il faut toutefois noter que la remontée des taux pourrait alourdir la charge de la dette. Selon une étude, si ce dernier relèvement se répercute sur les taux d'intérêt pratiqués par les banques, la charge pesant sur les ménages sud-coréens pourrait s’alourdir de 2 300 milliards de wons, environ 1,7 milliard d’euros. La situation des PME et des autoentrepreneurs, déjà confrontés aux difficultés dues à l’augmentation du salaire minimum et au renforcement du contrôle des crédits par les autorités financières, pourrait également s'aggraver.

De l’avis des observateurs, la BOK pourrait procéder à un ou deux ajustements à la hausse supplémentaires au cours de l’année prochaine. Ces décisions seront prises en tenant compte de l’évolution de la conjoncture, du marché immobilier, de la dette des ménages ainsi que d’éventuels relèvements des taux américains.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>