La Corée du Nord envisage de participer aux JO d’hiver de PyeongChang

Publié le: 2018-01-07

Title

La Corée du Nord pourrait faire le déplacement à Pyeongchang. Lors de ses vœux de Nouvel an, Kim Jong-un a manifesté son intention d'envoyer une délégation aux Jeux olympiques d’hiver qui s’ouvriront le mois prochain en Corée du Sud et, également, de reprendre le dialogue avec Séoul. La Maison bleue, la présidence sud-coréenne, a accueilli favorablement le message du dirigeant nord-coréen et proposé à Pyongyang la tenue d’un dialogue intercoréen de haut niveau, ce qui a été accepté par le régime communiste.

Au cours de son message de Nouvel an, diffusé via la télévision officielle nord-coréenne KCTV le 1er janvier, Kim Jong-un s'est dit disposé à prendre des mesures nécessaires pour l’événement sportif international et, notamment, à y envoyer une délégation. Il a ensuite indiqué qu’à cette fin, les autorités du Nord et du Sud pourraient se retrouver d’urgence. Le numéro un nord-coréen a affirmé qu'il fallait avant tout faire baisser les tensions entre les deux Corées et créer un environnement de paix dans la péninsule. Il a également ajouté qu'il laisserait ouverte la porte du dialogue afin d'améliorer les relations bilatérales. Ainsi, Kim Jong-un a suggéré non seulement la possibilité d'une participation de son pays aux Jeux et d'une reprise de dialogue avec Séoul, mais aussi l'éventualité de tenir des discussions entre les autorités militaires des deux Corées.

Kim III a envoyé un message non seulement à la Corée du Sud mais encore aux Etats-Unis. Il a affirmé qu'il avait sur son bureau le bouton de l'arme atomique et que l'ensemble du territoire américain continental se trouvait à portée de frappe nucléaire de son régime. Il a averti que les Etats-Unis devaient prendre conscience que ce n'est pas une menace mais la réalité.

Peu après le message de Nouvel an de Kim Jong-un, Séoul a proposé à Pyongyang de tenir le 9 janvier prochain des discussions de haut niveau afin de discuter des conditions de sa participation aux JO d'hiver de PyeongChang ainsi que des mesures à prendre pour améliorer les relations intercoréennes. Pyongyang a accepté le 5 janvier cette offre de dialogue. Dans une lettre signée par le président du comité nord-coréen pour la réunification pacifique de la patrie, Ri Son-kwon, et adressée au ministre sud-coréen de la Réunification, Cho Myoung-gyon, le régime a indiqué qu'il accueillait favorablement la proposition du Sud. Du coup, il a précisé que, comme l'a proposé le gouvernement sud-coréen, il serait présent le 9 janvier à la Maison de la paix de Panmunjom, le village de la trêve situé sur la ligne de démarcation entre les deux pays.

Si ces pourparlers ont lieu comme prévu, ce sera le premier dialogue intercoréen organisé depuis l'arrivée au pouvoir de Moon Jae-in. La dernière rencontre remonte à décembre 2015.

Par ailleurs, le président sud-coréen et son homologue américain Donald Trump se sont entretenus par téléphone le 4 janvier. Ils se sont mis d'accord pour ne pas organiser les manœuvres conjointes annuelles entre Séoul et Washington durant la période des Jeux olympiques d'hiver. Le leader américain a également profité de l’occasion pour exprimer son soutien à la politique nord-coréenne de Moon Jae-in. Ainsi, les deux dirigeants ont coupé court aux inquiétudes de certains concernant une éventuelle faille dans l'alliance sud-coréano-américaine.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>