Donald Trump évoque la question coréenne dans son discours sur l’état de l’Union open the window of AOD

Publié le: 2018-02-04

Title

Le président américain a prononcé mardi son discours sur l'état de l'Union devant le Congrès. A cette occasion, Donald Trump a souligné sa volonté d'exercer une pression maximale face à la menace nucléaire de la Corée du Nord et de réviser l'accord de libre-échange conclu avec Séoul. Ainsi, la péninsule coréenne a été la cible de ses propos en matière de sécurité et de commerce.

Dans son discours, le dirigeant américain s’est engagé à construire « une Amérique sûre, forte et fière ». Il a ainsi souligné l'unité nationale en exprimant sa vision sur la réforme de l'immigration, la sécurité aux frontières, le dossier nucléaire nord-coréen et la renégociation des accords commerciaux.

Comme on s’y attendait, Trump a mis un accent particulier sur la menace nucléaire de Pyongyang. Pour lui, la poursuite imprudente des programmes balistique et nucléaire de la Corée du Nord pourrait bientôt menacer le continent américain. Du coup, il a martelé que son pays mènerait une campagne de pression maximale pour éviter qu’une telle situation se produise. Et de souligner que les expériences passées ont appris que la complaisance et les concessions ne mènent qu'à l'agression et à la provocation. Ainsi, il s'est montré plutôt sceptique au sujet d'un éventuel dialogue avec le pays communiste.

Le locataire de la Maison blanche a aussi rappelé l'importance de sa politique protectionniste en matière de commerce extérieur. Il a émis le vœu que les relations commerciales soient désormais plus justes et mutuellement bénéfiques, tout en ajoutant qu’il s'efforcerait de réparer les mauvais accords commerciaux et d'en négocier de nouveaux. Bien qu’il n’ait pas mentionné explicitement l'accord de libre-échange avec Séoul, celui-ci était vraisemblablement visé par ses propos.

Tout au long de son discours, Trump a adopté un ton plus modéré qu’attendu. S'agissant de la Corée du Nord, s’il n'a pas tenu de propos faisant allusion à l'option militaire, il n'a pas non plus laissé entrevoir un dialogue avec Pyongyang. Il s'est simplement engagé à ne pas répéter les erreurs des administrations précédentes, qui selon lui ont placé les Etats-Unis dans une situation dangereuse. Le président américain a tenu aussi à attirer l'attention sur la brutalité du régime de Kim Jong-un, en affirmant qu'aucun régime n'avait opprimé son propre peuple de manière aussi atroce que la dictature du Nord. Pour étayer ses propos, Trump a cité le cas de Ji Seong-ho, un transfuge nord-coréen installé au Sud, et celui de l'étudiant américain Otto Warmbier, détenu en Corée du Nord pendant 18 mois et décédé peu après son retour chez lui.

À l'approche de l'ouverture des Jeux olympiques d'hiver de PyeongChang, les deux Corées multiplient actuellement les contacts pour préparer la participation de Pyongyang à cet événement sportif international. Séoul espère profiter de cette occasion pour créer une dynamique de dialogue sur le dossier nucléaire du Nord. Dans cette optique, les exercices militaires conjoints annuels entre la Corée du Sud et les Etats-Unis ont été reportés à après les Jeux paralympiques en mars.

Pourtant, à travers son discours, on a constaté à nouveau le scepticisme de Washington sur la reprise des négociations avec Pyongyang. Certes, l'option militaire n'a pas été évoquée ouvertement mais, selon certains, elle serait déjà en préparation. En outre, la semaine dernière, Washington a renoncé à nommer Victor Cha au poste d'ambassadeur américain à Séoul, sous prétexte des différences de vue sur les questions coréennes entre l’administration Trump et ce professeur américain d'origine coréenne. De l’avis des observateurs, la crise nucléaire avec Pyongyang risque de s'aggraver après les JO, malgré les efforts de Séoul pour promouvoir la paix dans la péninsule.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>