La KDB accepte le plan de sauvetage de STX open the window of AOD

Publié le: 2018-04-15

Title

Le plan de réhabilitation de STX Offshore & Shipbuilding a largement rempli les conditions requises. Voilà la conclusion de la Korea Development Bank (KDB) à la suite d’une étude menée par les experts-comptables. Le principal créancier du constructeur naval a ainsi accepté mercredi le plan de sauvetage présenté la veille par la direction et le syndicat. Celle-ci se voit par conséquent dispensée d’un nouveau redressement judiciaire, et pourra continuer de bénéficier d’une aide financière de la banque.

L’exécutif et la KDB avaient d’abord demandé à l’entreprise de prendre des mesures radicales. Réduire les dépenses de personnel de 75 % était une des solutions proposées. Et ce mardi, avec un retard de 18 heures, le comité syndical-patronal de STX a présenté son plan définitif. Il a choisi de rogner les salaires de base des employés de 5 % pendant cinq ans avec une prime inférieure de moitié, soit 300 % au lieu de 600 %. Les salariés prendront aussi une disponibilité de six mois chaque année. Ils toucheront ainsi moins de la moitié de leur rémunération actuelle, et ce afin d’éviter tout licenciement.

En 2008, le groupe s’était hissé au 4e rang mondial en termes de carnet de commandes. Mais la crise financière mondiale ayant frappé le secteur, il a pris le risque de casser les prix. Résultat : plus les commandes se sont accumulées, plus son déficit a augmenté. Comble de malheur, les investissements se sont avérés désastreux. STX a ainsi dépensé plus de 1,5 milliard de dollars pour construire un chantier naval en Chine et racheter un armateur de croisière européen, ce qui a finalement conduit à une situation critique en 2013.

Pendant que le gouvernement restait les bras croisés en attendant que le vent tourne en faveur de l’industrie, les banques créancières, pour leur part, se sont montrées prudentes par peur de voir les quelque 4 milliards de dollars injectés d’urgence partir en fumée. En avril 2016, le quatrième chantier naval du pays a fini par être placé en redressement judiciaire. S’il s’est hâté de mettre fin à cette procédure de sauvegarde, en juillet 2017, ses problèmes demeuraient entiers. Quatre mois plus tard, sa valeur liquidative a apparu être plus élevée pour les créanciers.

Dans ce contexte, son plan de restructuration approuvé cette semaine fait des vagues. Et pour cause : l’exécutif lui avait conseillé de diminuer les effectifs en CDI, mais ce scénario a été rejeté, confronté à l’opposition du syndicat. Sans parler de l’abandon du principe gouvernemental, il n’est pas évident que l’alternative retenue porte ses fruits. De son côté, les experts font remarquer que la différenciation technologique est cruciale pour changer la donne, notamment pour s’assurer une longueur d’avance sur les concurrents chinois en plein essor.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>