La bourde d’un comptable de Samsung Securities secoue la société open the window of AOD

Publié le: 2018-04-15

Title

Petite bévue, grosses conséquences. Un trader de Samsung Securities a effectué une mauvaise manipulation provoquant la distribution de 1 000 actions aux salariés de l’entreprise par titre détenu, au lieu de 1 000 wons (moins d’un euro). En un clic, quelque 2,8 milliards de titres inexistants ont vu le jour. Une véritable aubaine pour les employés, dont certains se sont montrés très réactifs. Ils n’ont pas tardé à revendre plus de 5 millions de parts en tout, entraînant une chute de 12 % du titre.

Selon le Service sud-coréen de surveillance financière (FSS), la bourde a eu lieu le jeudi 5 avril. Le superviseur a approuvé l’ordre sans le vérifier, et l’entreprise ne s’en est rendu compte que le lendemain matin. Par un message transmis sur les ordinateurs des salariés, elle leur a aussitôt interdit la revente des parts virtuelles. A l’origine de cette catastrophe se trouvent donc une grossière maladresse de l’opérateur, une réaction quelque peu déloyale des employés et des défaillances au niveau des responsables.

Mais plus grave encore, cet incident est révélateur des lacunes du système boursier. Plus de 2,8 milliards d’actions « fantômes » ont pu être créées sans déclencher d’alerte alors que le plafond de l’émission de titres du courtier est fixé à 120 millions. Autre point litigieux : le dividende en liquide peut être versé aux actionnaires internes sans autorisation d’un service de supervision. Enfin, la réaction peu morale de certains employés est également pointée du doigt. Ces spécialistes de la finance qui ont revendu des titres indus pourront difficilement plaider l’ignorance. Certains sont même passés à l’acte après l’annonce de l’interdiction.

De quoi mettre le mécanisme boursier sur la sellette. On soupçonne en particulier des opérations dites de « ventes à découvert ». Elles consistent à vendre un actif qu’on ne possède pas pour le racheter plus tard. Les investisseurs peuvent ainsi encaisser la différence entre le prix d’achat et de vente. Pour les opposants à cette pratique, l’incident chez Samsung Securities a plus que prouvé la nécessité d’y mettre un terme. Les citoyens sont nombreux à partager le même avis. Plus de 200 000 personnes se sont rendus sur le site officiel de la présidence de la Maison bleue pour signer la pétition en ligne en ce sens.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>