Sommet Pyongyang-Washington : un mois déjà open the window of AOD

Publié le: 2018-07-15

Title

Un mois s'est écoulé depuis le sommet historique entre Donald Trump et Kim Jong-un et leur accord sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Or, on ne voit toujours pas de résultats tangibles. Le doute commence à gagner du terrain au sein de l'administration américaine.

Le rendez-vous sans précédent entre les dirigeants américain et nord-coréen a eu lieu le 12 juin à Singapour. A l'issue de leur rencontre, les deux hommes ont rendu public un communiqué conjoint en quatre points, à savoir l'établissement d'une nouvelle relation entre leurs pays, la construction d'un régime de paix sur la péninsule coréenne, la réaffirmation de la déclaration de Panmunjom du 27 avril 2018 ainsi qu’une dénucléarisation complète de la péninsule, et enfin le rapatriement des prisonniers de guerre et des dépouilles de soldats portés disparus au combat.

Contrairement aux négociations passées qui se sont souvent soldées par un échec, le sommet Kim-Trump visait à parvenir d'emblée à un accord et à résoudre la question nucléaire nord-coréenne par le biais d'un processus allant du haut vers le bas. Cette nouvelle approche a suscité des attentes pour un règlement rapide du dossier, et le rendez-vous dit « du siècle » était considéré comme un premier pas vers la fin des hostilités qui durent depuis près de 70 ans.

Un mois après, l'enthousiasme du début fait progressivement place à la déception. Lors de leur entrevue, Donald Trump avait promis de garantir la sécurité du régime de Pyongyang alors que Kim Jong-un s'était engagé à une dénucléarisation de son pays. Les observateurs s'attendaient à des progrès rapides et tangibles. Or, au fil du temps, les divergences entre les deux parties s'accentuent. A Washington, le scepticisme gagne alors du terrain.

La visite de Mike Pompeo en Corée du Nord les 6 et 7 juillet est révélatrice des difficultés auxquelles se heurtent les discussions sur le dossier nucléaire nord-coréen. Le secrétaire d'Etat américain s'est rendu au Nord dans l'espoir d'élaborer une feuille de route de la dénucléarisation de la péninsule. Mais il est finalement rentré bredouille. Loin de répondre aux attentes de Washington, Pyongyang fustige ses exigences unilatérales, qui sont pour lui celles d’un « gangster ».

Jusqu'à ce jour, les deux pays ont tout de même fait preuve d'une certaine bonne volonté. La Corée du Nord a annoncé qu'elle renoncerait à ses tests nucléaires et balistiques et fermerait son site d’essai nucléaire. Les Etats-Unis ont, de leur côté, suspendu les manœuvres militaires annuelles qu'ils menaient conjointement avec leur allié sud-coréen. Mais cela s'arrête là. Les négociations peinent à avancer. Washington demande à Pyongyang de présenter des étapes concrètes de la dénucléarisation, alors que le régime communiste lui réclame des mesures visant à garantir sa survie. Ainsi, les positions des deux parties sont aujourd'hui comme deux parallèles qui ne se rencontrent jamais. Dans ce contexte, la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine n’aide en rien la situation. Washington estime d'ores et déjà que derrière le régime de Kim Jong-un plane l’ombre de Pékin.

Le président sud-coréen Moon Jae-in, qui a joué le rôle de médiateur pour la tenue du sommet nord-coréano-américain, cherche aujourd'hui à déterminer le rôle qu'il pourra jouer pour débloquer la situation. Le prochain sommet intercoréen qui devrait avoir lieu à Pyongyang en automne et l'Assemblée générale de l'Onu en septembre sont autant d'occasions à saisir. Mais il n'est pas exclu que le chef de l'Etat organise une rencontre avec son homologue du Nord plus tôt. En tout cas, pour l'instant, la Maison bleue observe avec prudence l'évolution des discussions nord-coréano-américaines.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>