Séoul et Washington suspendent leurs manœuvres militaires conjointes open the window of AOD

Publié le: 2018-06-24

Title

Les armées sud-coréenne et américaine ont décidé de suspendre leurs manœuvres militaires conjointes « Ulchi Freedom Guardian » (UFG) prévues en août. Et ce afin de se joindre aux efforts de dialogue menés par Washington et Pyongyang en faveur de la dénucléarisation de la Corée du Nord et de l'instauration d'un régime de paix sur la péninsule.

Les ministères sud-coréen et américain de la Défense ont annoncé mardi qu'ils « suspendaient toutes les activités de planification liées à l'UFG », les manœuvres annuelles conjointes à caractère défensive qui devaient avoir lieu en août prochain. Ils ont fait savoir qu'ils prévoyaient de poursuivre leurs consultations sur les mesures supplémentaires à prendre. Selon les autorités militaires des deux pays, aucune décision n'a encore été prise au sujet des autres exercices militaires conjoints, à savoir le « Key Resolve » et le « Foal Eagle », qui se déroulent tous les ans au printemps.

Les exercices « Ulchi Freedom Guardian », « Key Resolve » et « Foal Eagle » sont des manœuvres militaires organisées tous les ans conjointement par les armées sud-coréenne et américaine en simulant une guerre totale dans la péninsule. L'exercice de poste de commandement UFG est né en 1976 de la fusion de l'exercice « Focus Lens », mené depuis 1954 par le commandement des forces de l'Onu, et de l'exercice « Ulchi » mis en place par le gouvernement sud-coréen suite à la tentative d'infiltration d’un commando du Nord dans la résidence présidentielle à Séoul en janvier 1968. Il s'appelait au départ « Ulchi Focus Lens » avant d’être rebaptisé « Ulchi Freedom Guardian » en 2008. A ces manœuvres prennent part non seulement les armées de terre, de mer et de l'air des deux alliés mais aussi les administrations gouvernementales et de grandes entreprise privées de Corée du Sud. L'édition 2017 a mobilisé notamment quelque 17 500 soldats américains, dont 3 000 venus en renfort. Quant à l'exercice « Key Resolve », il a vu le jour en 1995 sous le nom de RSOI (Reception Staging Onward Movement and Integration), prenant le relais des manœuvres sud-coréano-américaines « Team Spirit » suspendues l'année précédente. Le nom actuel date de 2008. Enfin, l'exercice « Foal Eagle », né en 1961, consiste en des opérations de simulation de combats sur le terrain, mobilisant réellement les effectifs des deux pays. Au début, il s'agissait d'un exercice de défense de la zone arrière de petite échelle, mais il s'est élargi au fil du temps, intégrant notamment les opérations spéciales combinées.

Face à la tenue de ces trois exercices conjoints annuels, Pyongyang est toujours monté au créneau en demandant leur arrêt. Le régime communiste y voyait une « répétition générale de l'invasion de son territoire ». Dans un geste visant à promouvoir la dénucléarisation de la péninsule, le président américain Donald Trump avait annoncé, après le sommet avec Kim Jong-un le 12 juin, son intention de suspendre ces exercices militaires conjoints pendant que Pyongyang laisse ouverte la porte du dialogue. Même si Séoul et Washington ne se sont pas encore prononcés sur le sort des exercices « Key Resolve » et « Foal Eagle » prévus au printemps 2019, ces manœuvres pourraient ne pas avoir lieu non plus.

Reste à savoir quelle sera la réaction du royaume ermite. Sera-t-il prêt à prendre des mesures qui soient à la hauteur des efforts fournis par les deux autres parties ? Si tel est le cas, sa première mesure pourrait être le démantèlement du site d'essais de moteurs de missiles à Dongchangri, comme l'avait évoqué le président Trump devant les journalistes après le sommet nord-coréano-américain.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>