Le dîner tripartite entre la Corée du Sud, les Etats-Unis et le Japon

Publié le: 2017-07-07

Title

Le président sud-coréen Moon Jae-in, son homologue américain Donald Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe se sont réunis autour d’un dîner tripartite organisé hier à Hambourg en marge du G20. A l’occasion, ils ont discuté notamment des mesures à prendre pour faire face aux provocations balistiques incessantes de la Corée du Nord.

C’est un premier sommet entre Séoul, Washington et Tokyo, depuis celui qui avait eu lieu en marge du Sommet sur la sécurité nucléaire tenu à Washington en mars 2016. Comme un nouveau gouvernement est arrivé au pouvoir cette année non seulement en Corée du Sud mais aussi aux Etats-Unis, c’était l’occasion pour les trois pays de redéfinir leur coopération vis-à-vis de Pyongyang.

Les trois dirigeants ont constaté une avancée technologique considérable dans le développement de missiles réalisée par le régime de Kim Jong-un. Et ils ont confirmé d’une seule voix que le plus important était d’empêcher le royaume ermite de perfectionner ses capacités de faire tenir des ogives nucléaires dans la tête d’un missile.

A cet effet, ils ont décidé de renforcer les sanctions et pressions contre lui dans le cadre des relations bilatérales et aussi bien que du Conseil de sécurité des Nations unies. Par ailleurs, ils ont mis l’accent sur le rôle primordial que la Chine devrait jouer afin de résoudre la crise nucléaire et balistique nord-coréenne. Ils se sont mis d’accord pour amener conjointement Pékin à exercer plus activement une pression sur Pyongyang. A ce propos, Donald Trump a fait savoir que Washington envisagerait positivement d’ajouter sur sa liste noire de sanctions financières plus d’individus et d’entités chinoises qui continuent des transactions avec la Corée du Nord. Il s’agirait d’appliquer le « secondary boycott ». Reste à savoir comment l’empire du milieu réagira, et ce que Washington et Pékin pourraient alors concerter. Quant à l’option militaire, elle n’aurait pas été abordée lors de ce dîner à trois.

Avant cette rencontre tripartite, Moon Jae-in s’est entretenu avec le président chinois Xi Jinping pour la première fois depuis son arrivée au pouvoir.
A cette occasion, les deux leaders ont convenu de joindre leurs efforts pour résoudre entièrement le dossier nucléaire et balistique nord-coréen. Ils ont souligné que leur objectif commun était la dénucléarisation de la Corée du Nord tout en qualifiant d’inacceptable la dernière provocation, à savoir le lancement d’un missile balistique intercontinental par le régime de Kim Jong-un. Xi Jinping a manifesté son soutien à son homologue sud-coréen en ce qu’il tâche d’installer la paix dans la péninsule coréenne à travers la reprise du dialogue intercoréen et l’apaisement des tensions. Cependant, les deux chefs d’Etat n’ont trouvé aucun terrain d’entente concernant le déploiement du système de défense antimissile américain à haute altitude (THAAD) en Corée du Sud. Il reste à savoir comment Séoul arrivera à se concerter avec Washington, Tokyo et Pékin, à harmoniser les deux côtés de la solution, à savoir le renforcement des sanctions et la priorité au dialogue.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>