Le président sud-coréen est rentré aujourd’hui de son voyage en Allemagne

Publié le: 2017-07-10

Title

Moon Jae-in était arrivé tôt ce matin à Séoul après avoir effectué sa première visite officielle en Allemagne qui a duré six jours. Il s’est envolé mercredi dernier pour Berlin pour participer au sommet du G20 qui s’est tenu les 7 et 8 juillet à Hambourg. Il s’agit de ses premiers pas diplomatiques sur la scène internationale depuis sa victoire à l’élection présidentielle du 9 mai.

Le chef de l’Etat sud-coréen a d’abord rencontré Donald Trump et Shinzo Abe pour débattre du dossier nucléaire nord-coréen. A l’issu de ce sommet trilatéral, les trois dirigeants ont publié leur première déclaration conjointe visant à renforcer la coopération en la matière. Moon Jae-in a ensuite discuté individuellement avec ses homologues de la Chine, du Japon et de la Russie. Ces rencontres montrent que la priorité de Séoul est donnée en premier lieu aux échanges avec les quatre pays voisins de la péninsule coréenne. En marge du sommet du G20, le locataire de la Maison bleue a effectué au total neuf sommets bilatéraux avec les principaux chefs d’Etat ou de gouvernement comme la chancelière allemande Angela Merkel, le président français Emmanuel Macron, le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le Premier ministre indien Narendra Modi. Moon s’est entretenu aussi avec les représentants des instances internationales comme le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, le président de la Banque mondiale Kim Yong et le président permanent du Conseil européen Donald Tusk.

En terme de bilan, le président sud-coréen a appelé les dirigeants du G20 à réagir main dans la main face au développement de missile balistique intercontinental (ICBM) nord-coréen. Lors de la dernière session du sommet, il a mis en avant la nécessité de fournir des aides humanitaires au peuple nord-coréen qui souffre de malnutrition tout en respectant les sanctions internationales prises à l’encontre du régime de Kim Jong-un. Même si le dossier nucléaire et balistique de Pyongyang n’est pas mentionné dans la déclaration adoptée au sortir du G20, Angela Merkel a fait part de la préoccupation des pays du G20 autour de ce sujet lors d’une conférence de presse. Ainsi, Moon a réussi à obtenir le soutien international sur la politique nord-coréenne mise en place par son gouvernement.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>