La Russie exporte de plus en plus des produits pétroliers en Corée du Nord

Publié le: 2017-07-12

Title

Les exportations russes en Corée du Nord ont plus que doublé au premier trimestre cette année. Dans un contexte où les sanctions internationales prises à l’encontre de Pyongyang entravent ses importations de pétrole, le régime de Kim Jong-un cherche à diversifier ses sources d’approvisionnement en or noir.

D’après les chiffres publiés par l'Office fédéral des douanes russe, la vente de produits pétroliers à la Corée du Nord a rapporté à Moscou plus de 31 millions de dollars au cours de ces trois premiers mois. Ce qui correspond à une hausse de 130 % par rapport à la même période de l’an dernier. Plus de 90 % des exportations russes à destination de Pyongyang étaient des ressources minérales.

Ce qui attire surtout l’attention, c’est l’explosion de la vente de tous les produits pétroliers, à part le pétrole brut. Les exportations de fioul, d’huile pour moteur, d’huile hydraulique et de lubrifiants ont enregistré une augmentation de 205 % par rapport à 2016. D’après la Voix de l’Amérique (VOA), les produits pétroliers russes vendus au pays communiste entre janvier et avril sont estimés à 2,3 millions de dollars alors qu’ils étaient de 740 000 dollars durant la même période de l’an dernier.

Ces produits issus du pétrole ne figurent pas sur la liste des produits frappés de sanctions et interdits de vente au régime nord-coréen : selon les résolutions adoptées par le Conseil de sécurité de l’Onu, seuls les carburants pour avions et jets ne peuvent pas être exportés au Nord (seule exception : le carburant destiné aux avions humanitaires). Par conséquent, tous les produits pétroliers y compris le pétrole brut peuvent être exportés en Corée Nord. Cela a été pointé du doigt comme étant une lacune des sanctions internationales visant Pyongyang.

Conscients de ce problème de taille, les Etats-Unis tentent de bloquer toute entrée de pétrole sur le sol nord-coréen. Pourtant, les discussions au sein de l’exécutif des Nations unies peinent à avancer face à l’opposition de la Chine et de la Russie. Pour sortir de cette impasse, Washington semble être prêt à prendre ses propres mesures restrictives contre Pyongyang. Parmi les pistes étudiées, l’imposition d’un boycott secondaire à la Corée du Nord paraît la plus plausible. Ce dispositif consiste à pénaliser les pays qui sont impliqués dans des activités commerciales avec le royaume ermite, à commencer par la Chine et la Russie. Une fois appliqué, un tel boycott secondaire l’empêchera de s’approvisionner en produits pétroliers et en pétrole brut.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>