Washington propose à Séoul des négociations sur la révision de l’ALE conclu entre les deux nations

Publié le: 2017-07-13

Title

Un peu plus tôt hier, le Bureau de représentant américain au commerce (USTR) a publié un communiqué à ce sujet. Son patron Robert Lighthizer a alors annoncé qu’il avait adressé à la Corée du Sud une demande de tenue d’une commission spéciale conjointe en vertu du traité commercial. Et d’ajouter qu’il espère ainsi lever les barrières douanières pour le commerce américain et d’envisager la nécessité d’amender le pacte bilatéral. Cela s’inscrit, selon lui, dans le cadre des instructions du président américain Donald Trump. Pour étayer cette décision, Lighthizer a présenté quelques chiffres commerciaux. Avec la mise en vigueur de l’ALE, la balance des marchandises américaine serait devenue deux fois plus déficitaire en passant de 13,2 milliards de dollars à 27,6 milliards, et les exportations américaines auraient diminué. Ce qui paraît à ses yeux loin des estimations données par l’administration Obama.

Il est nécessaire selon le pays du Matin clair de vérifier si c’est vraiment l’accord commercial qui est responsable de ce déficit. Pour ce faire, une équipe de travail conjointe devrait être organisée et approfondir l’enquête sur les effets du libre-échange, d’autant que le commerce extérieur des Etats-Unis se révèle mieux équilibré d’après certains analystes sud-coréens comme américains. Le ministère sud-coréen compte dépêcher ses représentants à Washington dans les meilleurs délais pour se concerter à ce sujet.

En principe, lorsqu’une partie souhaite tenir la commission conjointe, l’autre dispose de 30 jours pour y répondre mais il y a cependant peu de chance, pour l’heure, que les deux parties puissent se réunir dans ce délai. Car le groupe de négociation qui pourrait s’en charger n’est pas encore mis en place en Corée du Sud et son patron n’est pas désigné non plus. Le projet de loi concerné étant actuellement en cours d’examen à l’Assemblée nationale, la date des pourparlers reste donc plutôt flexible selon les discussions des deux pays.

A ce titre, Séoul n’est d’ailleurs pas obligé d’accepter l’offre américaine. Toute décision de la commission conjointe fait en effet l’objet d’un « consensus des pays intéressés » d’après le traité. Pourtant, les discussions pour la révision de l’accord semblent inévitables et elles s’ouvriraient au plus vite au mois de novembre.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>