La Corée du Sud tend la main au Nord pour des discussions militaires et humanitaires

Publié le: 2017-07-17

Title

Séoul a proposé aujourd’hui à Pyongyang d’organiser des discussions intercoréennes. Le gouvernement sud-coréen a proposé deux rencontres bilatérales : l’une consacrée aux discussions militaires et l’autre aux négociations entre les Croix rouges des deux Corées. Cela représente la première démarche formelle de dialogue du président Moon Jae-in qui a annoncé le lancement de « l’initiative pour la paix dans la péninsule coréenne » dans son discours prononcé le 6 juillet dernier à Berlin. Les discussions que le ministère sud-coréen de la Défense envisage d’organiser le 21 juillet visent à mettre fin à toutes les activités hostiles qui attisent les tensions autour de la ligne de démarcation militaire. Quant à la rencontre proposée par la Croix rouge sud-coréenne le 1er août, elle est destinée à lancer des négociations sur les retrouvailles des familles séparées par la guerre de Corée à l’occasion de Chuseok, en octobre.

La tenue de pourparlers militaires semble probable car la suspension de toute activité antagoniste dans la zone démilitarisée (DMZ) est une proposition qui peut intéresser le Nord. Les activités hostiles désignent entre autres la diffusion de propagande via des haut-parleurs à la frontière intercoréenne et le lancement de tracts dénonçant le régime de Kim Jong-un. En effet, la propagande sur laquelle repose en large partie le leader nord-coréen constitue également son talon d'Achille. D’ailleurs, le royaume ermite réclamait toujours l’arrêt immédiat des opérations sud-coréennes menées en sa défaveur. C’est la raison pour laquelle beaucoup misent sur la tenue de ces discussions militaires.

La Croix rouge sud-coréenne n’est pas sûre de retrouver son homologue nord-coréen car Pyongyang n’accorde pas beaucoup d’intérêt à la retrouvaille des familles séparées. De plus, il réclame comme condition le rapatriement des 12 employées d’un restaurant nord-coréen en Chine qui ont fait défection au Sud en avril 2016. Certains estiment que le pays communiste pourrait répondre favorablement pour faire entendre son exigence. Les autorités militaires du Sud ont demandé au Nord de répondre à travers la ligne de communication militaire déployée en mer Jaune alors que la Croix rouge sud-coréenne espère recevoir une réponse positive de Pyongyang par le canal du bureau de liaison de la Croix rouge à Panmunjom. Rappelons qu’aucun fil de communication ne relie les deux Corées depuis la fermeture du complexe industriel de Gaeseong en février 2016.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>