Le poids de l’ogive des missiles sud-coréens devrait bientôt pouvoir être augmenté

Publié le: 2017-08-08

Title

La Corée du Sud devra-t-elle augmenter le poids limite de l’ogive de ses missiles balistiques ? Les discussions se concrétisent. Le département de la défense des Etats-Unis s’y montre « favorable » selon Jeff Davis. Le porte-parole du Pentagone a fait remarquer hier que la limite imposée à la capacité de destruction des missiles sud-coréens reste modifiable et que son pays est ouvert à tout moyen d’élargir les capacités de défense de Séoul. Avec ses propos, il paraît de plus en plus probable que l’accord concerné sera révisé de manière à autoriser la charge de l’ogive jusqu’à 1 tonne. Mais Davis s’est refusé à tout commentaire sur le calendrier des discussions.

Le jour précédent en effet, il y a eu un échange téléphonique à ce sujet entre les chefs d’Etat des deux alliés. Moon Jae-in a alors souligné la nécessité de se pencher sur cette question, et aussitôt le lendemain, le Pentagone a lancé un signe positif. Ce qui nous laisse croire que Séoul et Washington considèrent l’augmentation du poids d’ogive comme un fait établi. La limite actuellement fixée aux projectiles sud-coréens est d’au maximum, une portée de 800 km avec une charge de 500 kg selon le guide de la coopération bilatérale en matière de défense. Ce plafonnement est destiné à freiner la course aux armements dans l’Asie-Pacifique. Ainsi, la Corée du Sud s’autorise le recours aux missiles seulement jusqu’à un certain niveau, et les Etats-Unis viennent combler la faiblesse de la défense qui en résulte.

Cependant, la stratégie s’est adaptée au gré de la détérioration du climat de la péninsule. La portée maximale autorisée est par exemple passée de 180 km en 1979 à 800 km aujourd’hui. La menace balistique et nucléaire de Pyongyang ne cesse pourtant de pousser Séoul à mieux assurer sa défense autonome. Et là, le gouvernement sud-coréen cherche à alourdir ses engins jusqu’à 1 tonne : des ogives de 500 kg actuels ne lui permettent pas de frapper l’exécutif nord-coréen qui s’abrite de 10 à 20 mètres sous terre. Afin de détruire la casemate souterraine de l’ennemi en cas d’urgence, il lui est donc indispensable d’amender les lignes directrices, et cela pourrait lui procurer aussi une force de dissuasion efficace face à l’ambition nucléaire nord-coréenne.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>