Ouverture de la 72e session de l’assemblée générale de l’Onu

Publié le: 2017-09-13

Title

La 72e session de l’assemblée générale de l’Onu s’est ouverte hier aux Etats-Unis. Le coup d'envoi a été donné mardi à son siège de New York. Il s’agit de la première réunion multilatérale organisée depuis l’adoption à l'unanimité d’une nouvelle résolution du Conseil de sécurité renforçant les sanctions imposées à la Corée du Nord. Cette dernière sera sans aucun doute sur la sellette lors du débat général, prévu du 19 au 25 septembre. Attirant une participation massive de hauts responsables des pays membres des Nations unies, le débat général est un rendez-vous incontournable de l’assemblée annuelle. Les chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que les chefs de la diplomatie y sont invités à s’exprimer sur les sujets qu’ils ont choisis librement. C’est également un excellent lieu d’échanges diplomatiques bilatéraux. Cette année, 196 personnalités se déplaceront à New York, dont 90 chefs d’Etat, 5 vice-présidents, 37 chefs de gouvernement, 3 vice-Premiers ministres et 56 ministres, etc.

Le président de la République sud-coréen y prononcera un discours d’ouverture. En tant que dirigeant du pays directement concerné par le dossier nucléaire nord-coréen, Moon Jae-in présentera la position officielle de Séoul. A l’heure où la communauté internationale est préoccupée par la provocation venant de Pyongyang, tous les regards sont tournés vers le locataire de la Maison bleue. Son message pourrait marquer un tournant important dans les discussions liées au régime de Kim Jong-un. Pour l’instant, beaucoup d’experts misent sur le renforcement de la pression sur ce dernier.

Le président américain Donal Trump et le Premier ministre japonais Shinzo Abe se rendront au siège de l’Onu pour prononcer leurs discours introductifs. Les dirigeants de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon enverront un signal fort pour condamner ensemble les provocations nord-coréennes. Ils exhorteront aussi le royaume ermite à revenir à la table des négociations en vue de sa dénucléarisation. Quant à la Chine et à la Russie, elles seront représentées par leurs chefs de la diplomatie, Wang Yi et Sergueï Lavrov. Ils maintiendront leur position initiale en soulignant l’importance du dialogue. Du côté de la Corée du Nord, son ministre des Affaires étrangères y sera présent. Le discours de Ri Yong-ho est également très attendu.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>