Une douzaine de banques chinoises sont dans le viseur du Congrès américain

Publié le: 2017-09-14

Title

Le Congrès américain passe à l’action pour pénaliser les principales banques chinoises. Il pousse ainsi plus agressivement Pékin sur le dossier nord-coréen, mais il s’agirait également pour certains du prélude à la guerre commerciale entre les deux puissances mondiales. Le Comité des affaires étrangères de la Chambre des représentants a listé hier une douzaine de banques chinoises à sanctionner. En font partie notamment l’Industrial and Commercial Bank of China (ICBC), numéro un en Chine, ainsi que l’Agricultural Bank of China et la China Construction Bank Corporation.

En 2005, c’est la Banco Delta Asia qui avait été visée par des mesures coercitives américaines. Le résultat était alors tangible. Or, la proposition d’hier des élus américains ne serait pas comparable au cas de la petite banque à Macao, d’autant que les cibles sont cette fois-ci les institutions représentatives de l’empire du Milieu, dont ICBC, la plus grande banque au monde. Ce qui bouleverserait donc l’ensemble du marché financier de l’une des puissances économiques. Ce mouvement refléterait une réelle volonté de sanctionner, mais les experts parlent aussi d’une simple intention de faire pression sur Pékin. Si le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté une nouvelle série de sanctions encore plus alourdies contre Pyongyang, son efficacité repose avant tout sur le rôle de la Chine. Les Etats-Unis l’appellent donc à bouger, et ils n’hésiteraient pas à opter pour le « secondary boycott » si l’attitude chinoise reste mitigée. Ils envisagent même de couper l’accès des établissements chinois au système monétaire international basé sur le dollar américain, a annoncé le secrétaire américain au Trésor Steve Mnuchin il y a deux jours.

Tous les yeux sont maintenant rivés sur la réaction de Pékin. La Chine avait sans cesse affiché sa ferme volonté de faire face à l’éventuel boycott secondaire américain. Il est donc assez probable de la voir y répondre directement. D’ailleurs, la plus grosse partie des emprunts d’Etat américain est aux mains de l’empire du Milieu. Celle-ci pourrait à son tour déstabiliser le marché financier américain une fois les sanctions imposées à son encontre. Une autre possibilité constituerait pour elle à réduire ses échanges commerciaux avec le pays de l’oncle Sam. Les deux rivaux entreraient alors ouvertement en guerre économique.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>