L’Europe va ouvrir ses portes aux réacteurs nucléaires sud-coréens

Publié le: 2017-10-10

Title

Le nucléaire sud-coréen pourra bientôt faire sa première percée en Europe. Son nouveau modèle EU-APR a réussi à satisfaire les normes exigeantes des Européens. Sa conception standard a été définitivement approuvée par les European Utility Requirements (EUR), a annoncé hier le Korea Hydro & Nuclear Power (KHNP). Celui-ci s’est félicité de cette certification qui ouvrirait la voie aux exportations de réacteurs nucléaires non seulement vers l’Europe, mais aussi l’Afrique du Sud et l’Egypte. Même si ces deux pays ne font pas partie du vieux continent, ils appliquent les mêmes critères dans leur industrie.

Le concept sud-coréen homologué cette fois-ci est en effet la version modifiée de type APR-1400 pour sa vente en Europe. Pour rappel, c’est avec cet APR-1400 que la Corée du Sud avait remporté un contrat colossal dans les Emirats arabes unis au détriment des géants internationaux comme Areva. Ce modèle est également mis en place pour les Shin-Kori 3 et 4 ainsi que Shin Hanul 1 et 2, des réacteurs nucléaires sud-coréens en cours de travaux. Les Shin-Kori 5 et 6, dont la construction fait toujours des vagues, sont aussi de ce type. Pour mettre en route une nouvelle centrale atomique en Europe, il est obligatoire d’obtenir l’aval des EUR. Cette organisation regroupe 12 pays européens et 14 opérateurs de centrales nucléaires pour passer au crible la sûreté et la rentabilité des installations. L’industrie nucléaire du pays du Matin clair, dont KHNP, Kepco, KNFC et Doosan Heavy Industries & Construction, a déposé sa demande d’examen en décembre 2011. Après une enquête préliminaire qui a duré deux ans, son dossier a été traité devant les électriciens européens pendant 24 mois pour être définitivement validé. Il s’agit en effet du laps de temps le plus court, jamais enregistré pour l’examen définitif des EUR.

Cette dernière étape de l’enquête tient compte de 4 500 critères de 20 catégories. Les exploitants sud-coréens ont pour cela présenté 620 documents techniques et répondu à près de 800 questions. Ils souhaitent désormais profiter de cette occasion pour s’imposer en Europe, où la demande de nouvelles centrales nucléaires explose depuis peu pour remplacer des installations vétustes. Ainsi, le KHNP cherche à attirer les commandes du Royaume-Uni et de la République tchèque tout en renforçant son partenariat stratégique avec les opérateurs européens, et avec un résultat déjà appréciable : il étudie actuellement la proposition du rachat d’Horizon Nuclear Power. Ce conglomérat industriel, racheté par le japonais Hitachi, envisage une nouvelle construction nucléaire au Royaume-Uni.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>