Le FMI émet des perspectives de croissance optimistes pour la Corée du Sud

Publié le: 2017-10-11

Title

L’économie sud-coréenne pourrait reprendre du poil de la bête cette année pour maintenir le rythme l’année prochaine. La croissance du pays du Matin clair retrouverait son niveau précédent de 3 % cette année si l’on en croit le rapport publié hier par le Fonds monétaire international (FMI) sur l’économie mondiale. Il s’agit d’une hausse de 0,3 point par rapport à ses prévisions d’avril. L’organisation a aussi relevé ses perspectives de croissance pour 2018 de 2,8 % à 3 %. En effet, ces derniers s’accordent avec l’objectif de Séoul, et restent supérieurs aux projections de la Banque de Corée (BOK). Si l’on met à part les 2,6 % prévus par les plus pessimistes, l’OCDE et l’institut gouvernemental sud-coréen KDI, les pronostics des institutions économiques varient entre 2,7 % et 2,9 %.

Le revirement positif du FMI est déjà anticipé. Lors de sa visite en Corée du Sud le mois dernier, sa directrice générale avait estimé devant les journalistes que l’économie sud-coréenne restait solide. Christine Lagarde avait alors tablé sur une performance de 3 % cette année comme l’an prochain. Hong Kong, Taïwan et Singapour devraient enregistrer une croissance de 3,5 %, 2 % et 2,5 % respectivement au lieu de 2,4 %, 1,7 % et 2,2 % prévus auparavant. Le PIB mondial est aussi révisé à la hausse en trois mois, de 3,5 % à 3,6 %. Les perspectives pour l’économie américaine sont devenues plus encourageantes. Elle devrait s’accroître de 2,2 % en 2017 et 2,3 % en 2018. En effet, le FMI a porté un regard plus optimiste sur les principales économies de la planète telles que le Japon, l’Allemagne, la France, l’Italie et l’Espagne.

Parallèlement, l’institution a estimé que l’économie mondiale se porterait beaucoup mieux que prévue. Cet optimisme s’explique par le rebond des investissements mondiaux, des commerces et de la production industrielle. Ce sont notamment la zone euro, le Japon, la Chine, l’Europe émergente et la Russie qui devraient jouer le rôle de locomotive de l’économie mondiale. Les facteurs de risque demeurent cependant. Les régulations et politiques financières des Etats-Unis ainsi que les négociations sur le Brexit sont susceptibles de freiner la reprise mondiale, sans parler du contexte géopolitique inquiétant ou de la vague protectionniste. L’incertitude est bien présente pour l’économie sud-coréenne aussi. C’est pour cette raison que certains se montrent sceptiques sur les estimations positives du FMI. Elles ne prennent pas compte pour eux des circonstances particulières du pays du Main clair. Il pourrait profiter du rétablissement des échanges mondiaux et des politiques financières volontaristes, certes, mais il devrait aussi faire face à la menace nucléaire nord-coréenne ainsi qu’aux représailles chinoises à la suite du déploiement du THAAD dans la péninsule.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>