Nouvelle manœuvre militaire sud-coréano-américaine au-dessus de la péninsule

Publié le: 2017-10-11

Title

Hier tard dans la nuit, des avions stratégiques américains ont une nouvelle fois survolé la péninsule. L’état-major interarmées sud-coréen (JCS) a annoncé aujourd’hui que deux bombardiers américains B-1B Lancer avaient été déployés dans la nuit du 10 au 11 octobre au-dessus du territoire sud-coréen. Il s’agissait d’une manœuvre militaire conjointement menée par Séoul et Washington, a-t-il ajouté, et deux chasseurs sud-coréens F-15K y étaient également engagé. Dans le détail, l’escadrille américaine, en provenance de la base aérienne Anderson de Guam, a effectué une simulation de tir sur des missiles air-sol au-dessus de la mer de l’Est. Elle a survolé ensuite la mer Jaune, escortée par la formation aérienne sud-coréenne, pour y répéter l’exercice militaire du même type. Cet escadron n’a cependant pas frôlé cette fois-ci la ligne de démarcation militaire (NLL) entre les deux Corées.

Le B-1B constitue un des principaux bombardiers des Etats-Unis avec le Boeing B-52 Stratofortress et le Northrop B-2 Spirit. Surnommé « cygne de la mort » pour sa forme, il est capable de transporter plus d’armement que les deux autres : 34 tonnes intérieurement et 27 tonnes extérieurement. Cette supériorité lui procure une grande force destructrice qui lui permet de larguer un tapis de bombes sur le camp ennemi. Côté performance, il peut atteindre jusqu’à une vitesse de Mach 1,2, soit supérieur à B-52 et B-2. Le B-1B est donc, en cas d’urgence, capable d’engager une opération militaire sur la péninsule dès deux heures après son décollage sur la base située dans le Pacifique. Autant dire qu’il est optimisé pour lancer des bombes en échappant à des avions de chasse ennemis.

L’entraînement d’hier s’inscrit dans le cadre d’une manœuvre de routine selon le JCS. L’objectif est de renforcer la capacité d’exécution pour une dissuasion élargie, et les armées alliées souhaitent en profiter également pour démontrer leurs fermes volonté et capacités unies à riposter aux menaces du régime de Kim Jong-un. Le JCS a estimé qu’elles avaient ainsi « amélioré l’interface du système et la capacité à mener une opération conjointe en cas de guerre comme en cas de paix ». Une chose à noter, Washington continue à déployer ses bombardiers stratégiques en pleine nuit. L’armée américaine avait mené un exercice similaire dans la nuit du 23 au 24 septembre. Les bombardiers B-1B Lancer avaient alors franchi pour la première fois la NLL, la frontière maritime intercoréenne, pour se rendre dans l’espace aérien international, et Pyongyang ne s’en était rendu compte qu’après l’annonce officielle des Etats-Unis. Par ailleurs, si l’escadrille américaine est restée hier en dessous de la frontière militaire, elle a mené cette manœuvre au-dessus de la mer Jaune pour s’approcher encore plus de la capitale nord-coréenne.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>