Lancement de l’audit parlementaire

Publié le: 2017-10-12

Title

L’audit parlementaire vient de débuter. Au total 701 ministères et organismes publics feront l’objet de cet audit d’ici la fin de ce mois. Durant 20 jours à compter d’aujourd’hui, ils seront examinés par 16 commissions permanentes. L’audit parlementaire fait partie des mesures de contrôle appliquées par les députés vis-à-vis du service administratif conformément à l’article 61 de la Constitution de la République de Corée. L’Assemblée nationale inspecte l’ensemble des activités déployées par l’administration. Chaque commission effectue durant 20 jours un audit annuel auprès des institutions publiques dont elle est chargée, dès le lendemain de l’ouverture de la session ordinaire du Parlement.

Chaque parti a fixé ses propres priorités. D’abord, le Minjoo a mis en avant trois grandes lignes, à savoir la lutte contre la corruption endémique, l’amélioration de la vie des habitants et le renforcement de la sécurité. Le parti au pouvoir de centre-gauche vise essentiellement les irrégularités commises par deux précédents gouvernements conservateurs, comme l’implication du Service national du renseignement (NIS) dans les élections présidentielle et législatives au profit des conservateurs et l’établissement de la liste noire des artistes critiques du pouvoir. Du côté de l’opposition, le Parti Liberté Corée (PLC) parle de répression politicienne. La première force de l’opposition de droite est ainsi prête à livrer à son tour une contre-attaque en visant les anciens présidents de centre-gauche. Ses députés ont même créé un comité spécial chargé de relancer des enquêtes concernant les différents soupçons qui pèsent sur Kim Dae-jung et Roh Moo-hyun. Ils aiguisent également leurs couteaux pour fustiger le président actuel. Selon eux, Moon Jae-in est incapable en matière de sécurité, d’économie et de nomination.

En matière d’économie, il y a beaucoup de sujets sensibles : l’augmentation de l’impôt, la lutte contre la spéculation immobilière, la renégociation de l'accord de libre-échange signé avec les Etats-Unis et la sortie du nucléaire, entre autres. Le dossier nucléaire nord-coréen fait partie des sujets qui fâchent. Les partis de l’opposition pointent du doigt le manque de visibilité dans la politique nord-coréenne de la Maison bleue. Les débats s’annoncent houleux. Les partis politiques mèneront une véritable guerre durant cet audit organisé pour la première fois depuis l’arrivée de Moon Jae-in au pouvoir. Les discussions seront d’autant plus tendues que chaque formation tente d’avoir le dessus en amont des prochaines législatives qui se tiendront en juin 2018.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>