Cheongju choisi par l’Unesco pour héberger un centre pour la préservation du patrimoine

Publié le: 2017-11-07

Title

Bonne nouvelle pour la Corée du Sud. Elle va bientôt accueillir un centre international pour le patrimoine documentaire (ICDH). C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le ministère sud-coréen de l’Intérieur et de la Sécurité publique. Lors de la 39e session de sa Conférence générale tenue hier à Paris, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a entériné le choix de la ville sud-coréenne de Cheongju comme lieu d’établissement du centre. Elle avait déjà retenu la candidature sud-coréenne en octobre 2016 à l’issue de la 202e session de son Conseil exécutif. Une décision prise à l’unanimité par les pays membres.

L’ICHD a pour objectif de soutenir la mise en œuvre efficace des projets du programme Mémoire du monde de l’organisation internationale. Il va parallèlement contribuer à la préservation du patrimoine documentaire ainsi qu’à la généralisation de son accès. Ses missions se déclinent en quatre axes : développer des politiques pour préserver le patrimoine documentaire et faciliter son accès ; concevoir et mettre en œuvre des programmes de formation adaptés aux besoins des pays en développement ; promouvoir le programme Mémoire du monde et ses résultats ; enfin, gérer les patrimoines documentaires inscrits sur la liste de l’Unesco.

L’accueil du centre en question à Cheongju est le fruit des efforts conjoints des Archives nationales de Corée (NAK) et de la municipalité. Fortes de l’organisation réussie du congrès du Conseil international des archives en 2016, les NAK ont étroitement collaboré avec la commission sud-coréenne de l’Unesco pour convaincre ses membres. A cela s’ajoute un autre avantage non négligeable : Cheongju est la ville qui a vu naître le « Jikji », le premier livre imprimé au monde à l’aide de caractères métalliques mobiles. Il existe même un prix Unesco-Jikji qui récompense tous les deux ans des individus ou des organisations ayant participé à la préservation du patrimoine documentaire. Ce n’est pas tout. Le Festival Jikji Korea est organisé depuis 2003 afin de promouvoir ce patrimoine national et international.

L’ouverture du centre est prévue d’ici à 2019. Les NAK seront chargées de son organisation et du financement de son budget opérationnel, tandis que les autorités locales fourniront le terrain et les équipements nécessaires. L’établissement du centre international permettra d’ailleurs au pays du Matin clair de jouer un rôle plus important dans le domaine. D’autant plus que l’inscription sur la prestigieuse liste du programme Mémoire du monde devient l’objet d’un bras de fer subtil entre les pays intéressés. En témoigne bien l’enregistrement des documents sur les femmes de réconfort qui a été récemment reporté.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>