Les chefs d’Etat sud-coréen et américain échangent par téléphone sur la Corée du Nord

Publié le: 2017-12-01

Title

Le président Moon Jae-in s’est entretenu hier soir par téléphone avec son homologue américain à propos de la dernière provocation nord-coréenne. La communication s’est établie vers 22h pour durer une heure. Ils avaient déjà discuté cinq heures après le nouveau tir balistique de Pyongyang survenu avant-hier. Une telle fréquence est exceptionnelle. C’est la première fois que les deux chefs d’Etat discutent au téléphone deux jours d’affilée depuis l’arrivée du nouveau locataire à la Maison bleue. Il s’agit de leur septième communication téléphonique.

Moon Jae-in et Donald Trump sont sur la même longueur d’ondes. Ils ont convenu de maintenir de fortes sanctions et une pression maximale jusqu’à ce que le régime de Kim Jong-un abandonne son programme de développement nucléaire et balistique et revienne à la table des négociations. A cet effet, ils ont affirmé leur volonté de coopérer étroitement pour amener la communauté internationale à renforcer au maximum ses mesures coercitives contre la Corée du Nord. Ils ont également mis l’accent sur la nécessité de démontrer une supériorité écrasante de la force basée sur la posture de défense combinée, afin de dissuader Pyongyang de commettre une nouvelle provocation. D’ailleurs, Trump a exprimé son soutien sans réserve au renforcement des capacités militaires sud-coréennes via l’acquisition d’armes stratégiques de pointe. Dans la foulée, les deux présidents ont fait valoir l’importance de réussir l’organisation pacifique des Jeux Olympiques d’hiver de PyeongChang 2018.

Moon a fait savoir à Trump que son gouvernement prenait très au sérieux la situation actuelle. Mais il lui a fait remarquer que rien ne prouvait la maîtrise réelle par le régime de Kim Jong-un des technologies balistiques liées à la rentrée dans l’atmosphère, au guidage de missile et à la miniaturisation d’ogives nucléaires. Il aurait ainsi tenu à souligner que la Corée du Nord n’a pas encore franchi la ligne rouge. Autrement dit, ce serait une façon pour lui de persuader son interlocuteur que l’heure n’est pas encore venue d’envisager une option militaire. De son côté, Donald Trump a reconfirmé que Washington s’engage à assurer une défense solide du pays du Matin clair. Cependant, il n’a pas précisé de quelles mesures il avait précisément parlé avec le président chinois la veille au téléphone pour sanctionner davantage le royaume ermite. Selon la Maison blanche, il aurait demandé à Xi Jinping de mobiliser tous les moyens disponibles pour forcer Pyongyang à renoncer à son ambition nucléaire, tels qu’un blocus maritime ou l’arrêt total de ses approvisionnements en pétrole brut. Mais Pékin s’y serait montré réticent.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>