La Corée du Sud domine ses concurrents pour un projet de centrales nucléaires en Grande-Bretagne

Publié le: 2017-12-07

Title

Bonne nouvelle pour la Corée du Sud qui cherche à exporter ses réacteurs. Son entreprise publique, la Kepco a obtenu le statut d’« acheteur potentiel privilégié » pour un méga projet au Royaume-Uni. C’est ce qu’a annoncé hier la Korea Electric Power Corporation (Kepco) dans un communiqué de presse. Ce projet d’environ 16 milliards d’euros vise à construire trois réacteurs nucléaires de nouvelle génération sur le site de Moorside, dans le nord-ouest de l’Angleterre. Si l’électricien sud-coréen remporte ce contrat, il prendra la participation de Toshiba dans le consortium chargé du projet. Le conglomérat japonais est actuellement le seul actionnaire de NuGen, le consortium, dont la valeur avoisine avec les 233 millions d’euros. En 2006, Toshiba avait racheté l’américain Westinghouse, leader mondial de la technologie nucléaire. Mais confronté à un marché mondial de plus en plus réglementé, il a subi de lourdes pertes, d’où la décision de vendre sa filiale.

Le constructeur chinois CGN était aussi aux premiers rangs. La compétition a été acharnée. Pour prendre le dessus, son rival sud-coréen a réalisé une inspection attentive des lieux depuis sa prise de décision en 2013 tout en passant en revue les facteurs de risque. Ce n’est pas tout. Il a gardé un contact étroit avec le gouvernement britannique et des industriels locaux, qui ont été aussi invités à sa réunion d’orientation. Avec ce succès, le candidat prometteur reste toutefois prudent. Etre présélectionné n’est pas un gage de victoire, mais le point de départ pour entrer en négociations exclusives, précise la Kepco. Celle-ci engagera ainsi désormais des discussions avec le groupe nippon pour plusieurs mois. Si elles arrivent à son terme et que les procédures entre Séoul et Londres s’achèvent, elle va enfin reprendre le projet des mains de Toshiba. La compagnie d’électricité sud-coréenne croit pouvoir signer le contrat dans le courant du premier semestre 2018.

Pour le pays du Matin clair, c’est une bonne occasion de faire valoir sa propre technologie. C’est vraisemblablement le concept EU-APR qui serait exporté au Royaume-Uni. Ce modèle développé par la Corée du Sud est une adaptation de son réacteur de type APR-1400 aux circonstances européennes. Il a déjà été vendu aux Emirats arabes unis, et sa conception standard a été définitivement approuvée en octobre dernier par les European Utility Requirements (EUR). Ce qui lui a ouvert la porte au marché européen.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Parlons Coréen (Mobile)
La Corée du Nord à la loupe
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>