Réouverture de la « hotline » intercoréenne : Washington veut rester dans le jeu

Publié le: 2018-01-04

Title

Les relations intercoréennes ne peuvent progresser séparément de la résolution de la question nucléaire du Nord. C’est ce qu’a déclaré le département d’Etat américain. Selon Radio Free Asia (RFA), la porte-parole des affaires de l’Asie du Nord-est et du Pacifique n’a pas fait de commentaire particulier sur le rétablissement du canal de communication entre les deux Corées. Katrina Adams a toutefois précisé que Washington restait en contact étroit avec Séoul pour réagir unanimement face à la menace nord-coréenne. Alors, la réouverture de la « hotline » intercoréenne sera-t-elle utile pour apaiser les tensions autour de la péninsule ? Interrogée à ce sujet, elle s’est bornée à reprendre les éléments de langage officiels : « Comme l’avait indiqué le président sud-coréen Moon Jae-in, l’amélioration des relations intercoréennes ne peut qu’aller de pair avec le dénouement de la crise nucléaire. »

Si rien n’est vraiment nouveau dans ces propos, c’est le moment qui n’est pas anodin. Rappelons que la ligne de communication au village de la trêve de Panmunjom avait été rompue en février 2016 par le régime de Kim Jong-un en riposte à la fermeture du parc industriel mixte de Gaeseong par l’administration Park Geun-hye, l’ex-présidente sud-coréenne déchue. Mais le dirigeant nord-coréen a récemment fait part de son intention de la rouvrir, et le gouvernement de Moon a accepté cette proposition, qui s’est concrétisée pas plus tard qu’hier. Aussitôt, la diplomatie américaine a mis l’accent sur la nécessité pour Séoul et Washington d’accorder leur violon. D’ailleurs, l’ambassadrice américaine auprès des Nations unies Nikki Haley avait affirmé mardi dernier qu’aucun dialogue ne serait pris au sérieux tant que le régime communiste ne montrerait aucun signe en faveur de sa dénucléarisation.

De son côté, Séoul a multiplié les efforts pour inciter son voisin à revenir à la table des négociations. Il cherche à profiter pleinement de la participation de Pyongyang aux JO d’hiver de PyeongChang organisés au Sud, et il a proposé en ce sens une rencontre bilatérale de haut niveau pour mardi prochain. Le royaume ermite semble cependant tenter de limiter les discussions aux seules compétitions olympiques alors que Washington, pour sa part, voudrait mettre en lien les relations intercoréennes avec le dossier nucléaire du Nord. Reste à savoir comment les trois Etats pourront rapprocher leurs points de vue.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>