La commission spatiale nationale dévoile son plan de développement de l’espace

Publié le: 2018-02-06

Title

Un lanceur spatial basé entièrement sur des technologies sud-coréennes sera testé pour la première fois à la fin de l’année. Lors de sa réunion tenue hier, la commission spatiale nationale a confirmé le plan de développement spatial selon lequel le pays du Matin clair procédera en octobre prochain au premier essai du lanceur développé par ses ingénieurs. En 2020, une sonde spatiale sera mise en orbite autour de la Lune. Le pays a pour ambition de se doter de ses propres technologies spatiales d’ici 2022. En les transférant au secteur privé, il compte ouvrir l’ère du développement spatial privé en 2026. Dès 2030, l’ensemble des services liés au lancement de satellites de petite ou moyenne taille seront assurés par des acteurs privés.

Quant à l’essai qui aura lieu en octobre, il s’agit de mettre au point un lanceur à trois étages capable d’envoyer un satellite de 1,4 tonne en orbite basse. Il sera propulsé par un moteur de 75 tonnes. Si le premier vol se solde par un succès en octobre, l’envoi d’une fusée composée de trois étages sera effectué comme prévu en 2021. Dans le cas contraire, le deuxième essai sera réalisé en octobre 2019, ce qui reportera de quatre mois le lancement de la fusée.

Durant la première phase, le pays travaillera en collaboration avec la NASA afin de développer d’ici 2020 un orbiteur lunaire de 550 kg. Dans ce cadre, le gouvernement a signé à la fin 2017 un accord avec SpaceX. Dans la deuxième phase, il développera un module lunaire à partir de ses propres technologies. Et à l’horizon 2035, le pays du Matin clair réalisera une mission spatiale qui a pour objectif la collecte d'échantillons de sol d’une petite planète et leur retour sur Terre à des fins d'analyse. A court terme, l’exécutif compte mettre au point le système sud-coréen de positionnement (KPS). Parallèlement, il poursuivra ses efforts pour renforcer l’utilisation des satellites nationaux dans les quatre domaines majeurs, à savoir la gestion des crises et des catastrophes naturelles, les activités maritimes, environnementales ou celles liées à l’agriculture et à la pêche, la quatrième révolution industrielle ainsi que la surveillance précise de la péninsule coréenne.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>