A Pyongyang, un défilé militaire de taille réduite à la veille des JO

Publié le: 2018-02-09

Title

La Corée du Nord a organisé hier une parade militaire pour célébrer le 70e anniversaire de son armée, c’est-à-dire à la veille de l’inauguration des JO de PyeongChang au Sud. A cette occasion, son jeune dirigeant Kim Jong-un a affirmé devant la foule qu’il faudrait maintenir « l’état de fébrilité » et accélérer les préparatifs de combat. Son épouse Ri Sol-ju l’a rejoint pour la première fois sur l’estrade. On pouvait remarquer notamment la présence de deux figures-clés qui allaient assister à la cérémonie d’ouverture des JO de PyeongChang en tant que membres de la délégation nord-coréenne de haut niveau. Il s’agit du président du présidium de l’Assemblée populaire, Kim Yong-nam, et de la sœur cadette du dirigeant nord-coréen et haute dirigeante du parti unique, Kim Yo-jong.

Le royaume ermite n’a présenté aucune nouveauté en matière de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM). Mais il a dévoilé un nouveau type de missile balistique de courte portée (SRBM) à combustible solide. En ce qui concerne les ICBM, on a pu remarquer l’apparition de missiles Hwasong-14 et 15. Les seconds ont été transportés sur quatre lanceurs mobiles dits « tracteur-érecteur-lanceur » (TEL), tandis que les premiers étaient à bord de tracteurs-remorques. Cela laisse penser que la Corée du Nord n’a pas encore achevé la mise à niveau de son arsenal. Elle avait importés six véhicules spéciaux à huit essieux de Chine pour les transformer en TEL à neuf essieux. Par ailleurs, elle a fait défiler six missiles de type Hwasong-12. Ainsi, elle semble déjà prête à les déployer réellement, après les avoir testés six fois l’an dernier. S’y ajoutent six missiles sol-sol Bukgeuksong-2, une version améliorée du projectile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de type Bukgeuksong-1. Quant au nouveau type de missile à courte portée, il serait basé sur le modèle russe baptisé Iskander. Il ressemblerait aussi au missile sud-coréen appelé Hyeonmu et devrait avoir une portée de 300 km.

La télévision centrale nord-coréenne n’a pas diffusé cette parade militaire en direct, mais six heures plus tard en différé. D’ailleurs, l’armée nord-coréenne a mobilisé moins de soldats et d’habitants, et elle a réduit la durée de l’événement par rapport au dernier défilé organisé en avril 2017. Selon les observateurs, le royaume ermite aurait levé le pied pour ne pas gâcher les festivités des JO d’hiver de PyeongChang qui s’ouvrent aujourd’hui.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
Podcasts
  • Podcasts
  • En téléchargeant les podcasts de KBS World Radio au format MP3, vous pouvez écouter nos programmes...

<

4 / 4

>