Les députés réunis pour valider le redécoupage des circonscriptions électorales

Publié le: 2018-03-05

Title

Le comité spécial en charge de la réforme constitutionnelle et politique n’est pas parvenu à clore le dossier du redécoupage électoral avant le dernier jour de la session extraordinaire de février. C’est lors d’une session plénière tenue aujourd’hui que les députés sud-coréens doivent valider le redécoupage des circonscriptions. Il était censé être approuvé six mois avant la tenue des élections régionales du 13 juin, à savoir le 13 décembre.

Pourtant, la procédure d’inscription des candidats a déjà débuté. Face au retard pris dans la détermination des nouvelles circonscriptions électorales, les aspirants ont déposé leur candidature sans connaître la zone qu’ils seront amenés à représenter. Maintenant que la nouvelle carte électorale est déterminée, chacun d’entre eux doit choisir la circonscription dans laquelle il souhaite mener campagne.

La Commission électorale nationale (NEC) a commencé la collecte des candidatures le 13 février. Ceux qui ont déposé leur déclaration de candidature de manière préalable sont autorisés à mener certaines activités comme la distribution de cartes de visite et l’établissement d’un bureau de campagne. L’inscription officielle aura lieu durant deux jours à compter du 24 mai. Une fois inscrits, les candidats pourront lancer une véritable campagne électorale. La NEC installera une tour de contrôle afin de suivre le progrès des activités.

Le 13 juin, les sud-Coréens seront appelés aux urnes pour élire environ 3 500 représentants dont ceux des collectivités locales, les recteurs d’académie, les maires et les élus locaux. Se déroulant à l’échelle nationale, elles sont les septièmes organisées dans le pays du Matin clair. A deux ans des législatives, ces élections revêtent une importance majeure. Afin de mener à bien la politique du président Moon Jae-in, le parti au pouvoir devra remporter ces élections organisées pour la première fois depuis son investiture. Les partis d’opposition lui prévoient une guerre sans merci. Au total, quatre formations politiques vont s’affronter. Ces élections serviront de banc d’essai pour déterminer le sort des deux nouvelles formations, à savoir le parti Bareun-Avenir et le Parti pour la démocratie et la paix (PDP).

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio Mobile
  • KBS World Radio Mobile
  • La nouvelle application améliorée de KBS World Radio rassemble toute l’actualité et les contenus avec les services au préalable accessibles via différentes applications....

<

1 / 4

>