Taxes sur l’acier : le ministre délégué sud-coréen au Commerce extérieur à Washington

Publié le: 2018-03-06

Title

Le ministre délégué sud-coréen au Commerce extérieur s’est de nouveau envolé pour les Etats-Unis, avec une mission primordiale : faire retirer son pays de la liste américaine des partenaires sujets aux nouveaux droits de douane sur l’acier. Durant son voyage de quatre jours, du 6 au 9 mars, Kim Hyun-chong prévoit de s’entretenir avec les responsables de l’exécutif américain et les députés influents, entre autres Robert Lighthizer, représentant au commerce des Etats-Unis, et Orrin Hatch, président de la commission sénatoriales des finances. Ainsi, il va leur faire part de la position de Séoul et tenter de les convaincre. Pour rappel, le président américain Donald Trump avait déclaré le 1er mars sa décision de taxer les importations d’acier jusqu’à 25 %. Le décret en question sera signé dans le courant de la semaine. Il s’agit en effet de l’une des trois options proposées par le département américain du Commerce : la première consiste à augmenter les droits d’entrée à 53 % pour les 12 principaux pays exportateurs ; la deuxième, à 24 % pour tous les producteurs ; et la dernière à fixer des quotas d’importation. La Corée du Sud, qui était visée par le premier plan, a donc évité le pire scénario, toutefois, il n’en demeure pas moins que ses exportateurs d’acier devraient être fortement pénalisés par cette mesure protectionniste.

Le ministre délégué sud-coréen s’était déjà rendu à Washington fin février avec le même objectif. Avant de regagner Séoul pour participer à la conférence des ministres concernés par le commerce extérieur, Kim avait rencontré plusieurs personnalités américaines, hauts fonctionnaires, parlementaires et représentants industriels, afin de tenter de changer la donne. Il avait souligné que la sidérurgie sud-coréenne ne constituait pas de menace pour le secteur américain. Et de faire remarquer que ses industriels contribuent à l’économie américaine via les investissements étrangers sur place.

Si l’on en croit les chiffres du ministère sud-coréen de l’Industrie, du Commerce et de l’Energie, les ventes des produits sidérurgiques « made in Korea » aux Etats-Unis ont reculé l’année dernière de 31,5 % par rapport à 2014, ce qui a contracté sa part de marché locale de 1,1 point. Autre point à noter : les sidérurgistes sud-coréens dépensent près de 5,7 milliards de dollars dans le pays de l’oncle Sam tout en recrutant 33 000 employés locaux. Enfin, le pays du Matin clair participe à juguler la surproduction mondiale du secteur. Il a diminué sa capacité de production d’acier d’environ quatre millions de tonnes entre 2013 et 2016, alors que celle de l’Asie entière augmentait de près de neuf millions de tonnes.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
La Corée du Nord à la loupe
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
KBS World Radio On-Air
  • KBS World Radio On-Air
  • L’application On-Air est spécialement conçue pour accéder rapidement et simplement aux services audio des programmes...

<

2 / 4

>