Journée internationale des femmes : des associations se mobilisent contre les violences sexuelles

Publié le: 2018-03-08

Title

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des femmes, des associations ont organisé diverses activités sur fond de la campagne #MeToo. Parmi elles, la Korean National Council of Women a tenu cet après-midi un événement pour soutenir la lutte contre les agressions sexuelles généralisées dans la société du pays. Elle a aussi profité de cette occasion pour mettre sur pied le centre national d’aide aux victimes de violences, notamment au profit des femmes qui ont fait preuve de courage en libérant la parole. Cette organisation regroupera des associations de différents domaines pour assurer un soutien juridique et un traitement psychologique aux victimes. De son côté, la Korea Women’s Hot Line a mené comme l’an dernier une campagne de distribution de roses blanches en signe de solidarité et d’appui. Elle a également distribué des guides contenant un plan d’action contre le harcèlement sexuel ainsi que des conseils psychologiques et juridiques.

Ce sont les révélations d’une femme procureur qui avaient enclenché le mouvement en Corée du Sud. Le 28 janvier dernier, Seo Ji-hyun avait accusé un chef du Parquet de harcèlement sexuel. Les enquêtes sur cette affaire sont actuellement en cours. Depuis, la tempête #MeToo ébranle la société dans son ensemble. Des révélations et dénonciations se succèdent à l’encontre de personnalités du monde artistique – metteur en scène, directeur de théâtre, acteur, réalisateur, photographe, musicien, poète – mais aussi du monde médical ainsi qu’au sein des universités.

Certaines d’entre elles ont généré une onde de choc encore plus intense. C’est le cas du poète renommé Ko Un. Cette figure emblématique de la littérature moderne du pays est pressentie chaque année pour le prix Nobel, mais ses œuvres seront désormais effacées des manuels scolaires et les monuments qui lui sont dédiés seront bientôt retirés. L’affaire d’An Hee-jung a aussi secoué le pays, d’autant plus qu’il était considéré comme l’un des favoris à la prochaine présidentielle. Mis en cause par sa jeune secrétaire pour des violences sexuelles, l’ex-gouverneur de la province de Chungcheong du Sud a aussitôt démissionné, et le parti du Minjoo, celui de Moon Jae-in, l’a rayé de sa liste des adhérents.

  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Imprimer
  • Liste
  • Top
prev  prev  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 next
Internet Radio On-Air Window to KBS WORLD Radio Window to KOREA
Sommet intercoréen 2018
청취자 만족도 조사 결과 -F
Parlons Coréen (Mobile)
Autres services
RSS Service
  • RSS Service
  • Grâce à ce service, les visiteurs du site Internet de KBS World Radio ont accès très facilement aux dernières...

<

3 / 4

>